Maroc
A la Une

Rabat: les changements des noms des avenues arrivent sous l’Hémicycle

La députée Atika Jabrou, du groupe de l’Union socialiste des forces populaires, à la Chambre des représentants, a rappelé le désappointement perturbant des citoyens, concernant les changements des noms d’avenues et de rues par certaines communes de la Région de Rabat-Salé-Kénitra, sans que les mesures administratives et légales ne soient complètement achevées.

Surtout, a souligné la députée du parti de la Rose, les mesures qui devraient être prises en concertation avec la Conservation foncière et la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité. Et de poursuivre que ces changements intempestifs des noms d’avenues et de rues ont pour conséquence négative que des commerces et des biens immobiliers des citoyens ont des adresses différentes, non-conformes aux adresses initiales inscrites auprès de la Conservation foncière. De même que les nouvelles adresses ne sont plus celles inscrites auprès des services du ministère de l’Intérieur et de la Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité, a déploré la députée.

Celle-ci, dans une question écrite adressée au ministre de l’Intérieur, a précisé que cette situation ubuesque rend le citoyen seul responsable et le conduit à des va-et-vient incessants et épuisants entre diverses administrations publiques, dans le but de la conformité de l’adresse inscrite auprès de la Conservation foncière et la nouvelle adresse enregistrée auprès des collectivités locales concernées, ainsi qu’auprès des services administratifs et de la RADEE, entre autres services et administrations.

De même que la députée USFPiste n’a pas manqué non plus de pointer les collectivités locales, seules responsables de cette problématique, et a expliqué que la responsabilité n’incombe point aux propriétaires des commerces et autres biens immobiliers. De ce fait, le citoyen se trouve, malgré lui, entre le fer et l’enclume de certains services administratifs et de certaines communes, sans qu’aucune solution ne lui soit proposée, a regretté Atika Jabrou.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page