Economie

Production de cobalt : Managem clarifie les niveaux d’arsenic à la mine de Bou Azzer

Managem est un acteur minier panafricain de la transition énergétique. En partenariat avec BMW, géant de l’automobile, Managem s’est résolument lancé dans la production de cobalt Premium décarboné, nécessaire pour la conversion mondiale de son parc automobile vers des mobilités décarbonées.

Suite à une dépêche Reuters datant du 8 mai dernier, la Direction de Managem a tenu à clarifier certains points dans un communiqué parvenu à Le Site Info ce mardi. « Les indices parfois élevés d’arsenic relevés sur la mine de Bou Azzer sont des taux normaux au sein d’une exploitation minière qui traite un minerai riche en arséniure de cobalt », indique Managem.

En effet, la concentration naturelle en arsenic de la région où opère la mine est connue depuis 1928, date à laquelle l’exploitation de la mine de Bou Azzer a débuté. Les propriétés singulières du site de Bou Azzer sont à cet égard étonnantes et connues de tous, en particulier par les habitants de la région, précise le communiqué.

Deux audits récents et indépendants, menés selon les standards internationaux et dans le scope géologique spécifique de la mine, ont confirmé la présence naturelle d’arsenic dans la région et ont clairement établi l’absence de corrélation entre l’activité minière et les niveaux d’arsenic relevés.

De plus, un audit social exhaustif n’a relevé aucune infraction majeure des normes en vigueur et aucune maladie en lien avec l’arsenic n’a pu être relevée parmi nos collaborateurs ou dans les villages avoisinants. Dès le commencement de l’exploitation par la direction de la mine de Bou Azzer, la possibilité d’écoulements de matériaux sur les digues lors de fortes précipitations a été prise en considération avec sérieux.

Cette préoccupation a été intégrée dès les premières étapes de la diligence environnementale, avec la réalisation de nombreuses études d’impact. En réponse à cette préoccupation, des mesures préventives ont été mises en place, comprenant la construction de fossés de drainage et l’élimination des dépôts dans la rivière au niveau de la mine et à proximité d’un barrage.

Ces initiatives visent à atténuer tout impact potentiel sur l’environnement local en cas d’intempéries. S’agissant des eaux potables des villages avoisinants, les audits ont prouvé qu’elles sont parfaitement conformes aux normes marocaines et internationales. Le groupe Managem accorde une importance capitale à son rôle en tant qu’acteur de premier plan et partenaire privilégié des constructeurs automobiles dans la transition énergétique mondiale.

Il s’engage pleinement à mettre en place et à appliquer toutes les mesures nécessaires pour garantir le respect rigoureux des normes de qualité, de sécurité et de santé tant pour ses collaborateurs que pour les riverains, ainsi que pour préserver l’environnement. Fort de sa détermination à maintenir des standards exemplaires, le groupe affirme avec assurance, soutenu par une série d’études approfondies, d’analyses méticuleuses, d’audits sociaux et environnementaux rigoureux, ainsi que d’observations satellitaires, que ses normes figurent parmi les plus élevées et les plus strictes de l’industrie minière à l’échelle mondiale.

Face aux allégations infondées propagées initialement par un média militant, récemment relayées par Reuters puis par des médias allemands, le groupe Managem a engagé des démarches juridiques en déposant une plainte à Paris contre ce média.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page