L’ONU reconnait les agissements du polisario (VIDEO)

Des éléments armés appartenant au front polisairo ont intercepté, le 16 mars dernier, une équipe d’observateurs militaires de la MINURSO, et procédé à des tirs de sommation, a déclaré jeudi le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric.

“La MINURSO a informé le Conseil de sécurité que, le 16 mars, dans la localité de Tifariti, des observateurs militaires de la MINURSO en service ont été interceptés par des membres armés du front polisario, qui ont procédé à des tirs de sommation”, a-t-il dit lors de son point de presse quotidien.

Le responsable a noté qu’il n’est que bien plus tard que “les observateurs ont été autorisés à reprendre leur patrouille”.

Des organes de presse avaient récemment fait état de tirs de sommation et de l’interception, à la mi-mars par le polisario, de membres de la MINURSO pour les empêcher de se documenter sur les multiples violations des milices séparatistes dans cette zone.

Ces tirs ont été précédés par le déploiement d’équipes militaires polisariennes chargées d’interpeller les membres de la MINURSO et de planter des panneaux d’avertissement de prétendus champs de mines dans l’objectif d’entraver la libre circulation de la Mission et l’enregistrement des violations du polisario.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Service militaire: une fausse rumeur emballe de nouveau la Toile

Décidément, les rumeurs ont la vie dure.