Sport

Super Ligue: la Liga réitère son rejet du projet

La ligue espagnole de football, LaLiga, a réaffirmé jeudi son rejet au projet de Super Ligue, dissidente de la Ligue des champions, après la décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), qui a jugé son interdiction contraire au droit.

« Aujourd’hui plus que jamais, nous réitérons que la Super Ligue est un modèle égoïste et élitiste. Tout ce qui n’est pas totalement ouvert, avec un accès direct seulement à travers les championnats nationaux, saison par saison, est un format fermé », a réagi LaLiga sur le réseau X.

Le FC Barcelone et le Real Madrid sont l’uns des des porteurs de ce projet.

Les règles de la Fédération internationale de football association (FIFA) et de l’Union des associations européennes de football (UEFA) soumettant à leur autorisation préalable la création de tout projet de nouvelle compétition de football interclubs, telle que la Super ligue, et interdisant aux clubs et aux joueurs de participer à celle-ci, sous peine de sanctions, sont illégales, estime la Cour dans un arrêt, rendu jeudi.

Elle précise cependant que le projet de Super Ligue, mené par plusieurs clubs parmi les plus riches, « ne doit pas pour autant être nécessairement autorisé ».

D’après le président de LaLiga, Javier Tebas, « la CJUE dit que les règles d’admission des compétitions de la FIFA et de l’UEFA doivent être transparentes, mais pas qu’elles doivent admettre la Super Ligue ».

« Au contraire, elle rappelle que les critères d’admission des compétitions doivent être transparents, objectifs et non discriminatoires. Des principes qui sont précisément incompatibles avec la Super Ligue », a ajouté Tebas.

A l’origine de cette affaire, douze clubs européens de football ont souhaité mettre en place, par le biais de la société espagnole European Superleague Company, un projet de nouvelle compétition de football : la Super Ligue. La FIFA et l’UEFA se sont opposées à ce projet.

La menace de sanctions aux clubs et aux joueurs qui décideraient d’y participer a été brandie. European Superleague Company a saisi le tribunal de commerce de Madrid d’une action contre la FIFA et l’UEFA, car elle estime que leurs règles sur l’autorisation des compétitions et sur l’exploitation des droits médias violent le droit de l’Union. Ayant des doutes à ce sujet au regard, notamment, du fait que la FIFA et l’UEFA se trouvent en situation de monopole sur ce marché, le tribunal espagnol a interrogé la Cour de justice de l’UE.

S.L

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page