Maroc

Coupe du Trône de football : Duels AS FAR-MAS et RCA-MCO pour une place en finale

Par LeSiteinfo avec MAP

Le Grand stade d’Agadir accueillera deux duels au sommet pour le compte des demi-finales de la Coupe du Trône de football (2022-2023) qui opposeront l’AS FAR au Maghreb Fès, dimanche à partir de 20h00, et le Raja Casablanca au Mouloudia Oujda, mardi (20h00).

Les quatre équipes qualifiées au dernier carré sont en quête d’une place en finale, avec l’ambition ultime de décrocher le graal.

Les demi-finales de la 67ème édition de la Coupe du Trône promettent d’être intenses et âprement disputées, compte tenu du palmarès des quatre protagonistes avec un total de 28 titres, dont 12 pour l’AS FAR, l’équipe la plus sacrée, 8 pour le Raja Casablanca (3e), tandis que le Maghreb Fès et le Mouloudia Oujda ont chacun 4 titres (6e, ex-aequo).

Les Militaires et les « Vert et Blanc » seront tenus de réaliser une performance à la hauteur des attentes, à l’image du niveau qu’ils ont démontré cette saison en Botola, dont l’issue s’est décidée au cours de la dernière journée en faveur du club casablancais.

Le Maghreb Fès et le Mouloudia Oujda disputeront, eux, les demi-finales avec un enjeu supplémentaire, celui de remporter une victoire qui pourrait leur donner l’opportunité de décrocher une place en Coupe de la CAF la saison prochaine, après que le Raja et l’AS FAR, 1er et 2e de la Botola, ont validé leur billet pour la Ligue des champions d’Afrique.

La première demi-finale entre l’AS FAR et le Maghreb Fès sera certainement marquée par une grande rivalité entre les deux équipes, puisque le vice-champion du Maroc 2023-2024 compte remporter la Coupe du Trône pour la 13ème fois de son histoire, tandis que le Maghreb Fès brigue le sacre pour la cinquième fois de son histoire.

L’AS FAR, qui a raté le titre de Botola au cours des deux dernières journées, et le Maghreb Fès, qui n’a pas réussi à se qualifier aux compétitions continentales à l’issue du championnat, tenteront de terminer la saison sur une note positive.

L’équipe de la capitale aborde ce match, avec la ferme volonté de se racheter après la déconvenue en Botola, en atteignant la finale pour la 18ème fois de son histoire, après celles remportées en 1959, 1971, 1984, 1985, 1986, 1999, 2003, 2004, 2007, 2008, 2009 et 2020. Les Militaires ont perdu huit finales face au Maghreb Fès (1988), à l’Olympique Casablanca (1990), au Raja Casablanca (1996, 2012) et au Wydad Casablanca (1998).

Les coéquipiers de Rabie Hrimat ont atteint la demi-finale après avoir battu l’Olympique Dcheira (2-1) en quarts et la Renaissance Zemamra (2-1) en huitièmes de finale.

Les « Jaune et Noir », qui ont accédé aux demi-finales aux dépens du Moghreb Tétouan en quarts (4-2) et du Fath Casablanca (1-0) en huitièmes de finale, espèrent, quant à eux, disputer la 13e finale en Coupe du Trône de leur histoire. Outre les sacres de 1980, 1988, 2011 et 2016, l’équipe de la capitale spirituelle s’était inclinée en finale à huit reprises (1966, 1971, 1974, 1993, 2001, 2002, 2008 et 2010).

La deuxième demi-finale entre le Raja Casablanca et le Mouloudia Oujda s’annonce tout aussi intense que la première, les deux équipes ayant de nombreuses motivations pour obtenir un résultat positif et décrocher le ticket pour la finale.

Après son sacre en Botola, le club casablancais est surmotivé pour s’adjuger un 9e titre de Coupe du Trône et se hisser à la 2e position des clubs les plus titrés dans cette compétition aux côtés de son rival le Wydad Casabnca, et derrière l’AS FAR (12 titres).

Les coéquipiers d’Anas Zniti lorgnent la 15e finale en Coupe du Trône dans l’histoire du club, qui a remporté le titre en 1974, 1977, 1982, 1996, 2002, 2005, 2012 et 2017. Le Raja Casablanca avait perdu les finales de 1965, 1968, 1983, 1992, 2013 et 2022.

Le Raja a atteint les demi-finales après avoir battu le Hassania Agadir (4-2) en quarts et le Chabab Mohammedia (1-0) en huitièmes de finale.

Pour le Mouloudia Oujda, le match de demi-finale est l’occasion idéale de surmonter la déception de la relégation en D2, après une saison difficile parmi l’élite.

Le club de l’Oriental, détenteur de la première Coupe du Trône en 1957, ambitionne de disputer la 6e finale de son histoire. Il a également décroché le sacre en 1958, 1960 et 1962.

Le Mouloudia s’est qualifié en demi-finales aux dépens de l’Olympique Khouribga en quarts de finale (1-0) et du Racing Casablanca aux huitièmes (4-1 t a b).

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Une alerte au tsunami déclenchée à El Jadida ? Le vrai du faux











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page