Maroc
A la Une

Aïd Al Adha: un député lance un appel au gouvernement

Mohamed Baddou a interpellé le ministre de l’Agriculture Mohamed Sadiki, concernant l’offre du cheptel destiné à l’abattage à l’occasion de l’Aïd Al-Adha et le soutien accordé aux éleveurs.

Le député RNIste s’est interrogé sur les mesures prévues par le ministère pour que l’offre en moutons réponde aux besoins des Marocains et que les prix de l’alimentation du cheptel soient contrôlés.

«A l’approche de l’Aïd Al Adha, les éleveurs se retrouvent dans une situation compliquée. Ils souffrent en effet de la hausse des prix de l’alimentation et de la concurrence déloyale avec les importateurs de moutons, soutenus par l’Etat», a indiqué Baddou, appelant le gouvernement à protéger les intérêts des éleveurs.

Le politicien a aussi interpellé le gouvernement au sujet des mesures prévues pour garantir une bonne qualité du cheptel.

Rappelons que la date de Aïd Al-Adha 2024 au Maroc est déjà connue. Selon l’ingénieur en astronomie Ali El Amraoui, la fête du mouton sera célébrée le lundi 17 juin dans le Royaume.

Contacté par Le Site info, l’expert a indiqué que selon les calculs, le croissant annonçant le début de Dou Al Hijja sera observé le vendredi 7 juin. Le mois de Dou Al Hijja sera ainsi entamé le samedi 8 juin. Aïd Al-Adha coïncidera donc avec le 17 juin.

Par ailleurs, le jour de Arafa coïncidera avec le dimanche 16 juin.

Même si les calculs astrologiques permettent de connaître précisément le jour de la nouvelle lune, la tradition marocaine exige que l’astre soit observable à l’œil nu. Et c’est le ministère des Habous et des Affaires islamiques qui annonce officiellement la date de début de Dou Al Hijja et celle de l’Aïd Al-Adha.

H.M.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page