Maroc

Permis de conduire: un nouveau système « dans quelques mois » (VIDEO)

C’est une innovation qui va faire évoluer les choses. En effet, un prototype de voiture intelligente « Smart Drive Test » a été présenté, mercredi à Rabat. Il s’agit d’un nouveau système relatif à la numérisation de l’examen pratique pour l’obtention du permis de conduire.

La présentation de cette voiture intelligente s’est déroulée en présence du ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil et du directeur de l’Agence Nationale de la Sécurité Routière (NARSA), Benacer Boulaajoul, en marge de la réunion de la Commission permanente de la sécurité routière.

Avec ce nouveau système, l’objectif est de donner davantage de crédibilité à l’opération d’obtention du permis de conduire et d’établir un processus de suivi et de transparence dans l’évaluation des candidats lors de la réussite de l’examen pratique pour l’obtention du permis.

Mohamed Abdeljalil a expliqué que cette invention nationale, réalisée par des ingénieurs marocains de l’université Mohammed VI polytechnique de Benguerir (UM6P), vise à accroitre la transparence et la crédibilité de l’examen pratique pour l’obtention du permis de conduire. Suite aux bons résultats de la mécanisation et la numérisation de l’examen théorique pour l’obtention du permis de conduire au Maroc, cette initiative vient englober l’examen pratique, a-t-il ajouté.

Une voiture capable 

« Nous croyons énormément dans les capacités de nos ingénieurs marocains à innover », a-t-il confié, assurant que « cette voiture intelligente viendra intégrer le nouveau système d’obtention du permis de conduire dans quelques mois ».

Benacer Boulaajoul a estimé que le facteur humain représente l’un des principaux facteurs d’aggravation des accidents de la circulation, notant qu’une méthode de travail a été adoptée pour encadrer ce comportement et répondre aux exigences de la sécurité routière.

Il a précisé que l’un des points d’entrée principaux réside dans la prise en charge des nouveaux conducteurs et dans la garantie que toute personne acquiert toutes les compétences nécessaires de conduite.

Et de souligner que « le projet de la voiture intelligente a pour objectifs d’augmenter la transparence et la crédibilité de l’examen et de s’assurer que le candidat et nouveau conducteur possède en effet toutes les compétences pour conduire ». De son côté, le directeur du centre d’excellence pour l’innovation numérique à l’UM6P de Benguerir, Rafiq El Alami a fait part de sa joie de présenter le projet de la voiture connectée et intelligente, qui est le fruit d’une coopération entre l’UM6P, le ministère du Transport et de la Logistique et la NARSA, et qui vise à concevoir une voiture intelligente capable d’assister dans tout ce qui a trait à l’examen pratique pour l’obtention du permis de conduire.

Il s’agit d’une voiture capable d’apporter beaucoup d’éléments importants, y compris l’objectivité du test, sachant que l’évaluation se fait à l’aide de systèmes intelligents, que ce soit l’intelligence artificielle ou toutes les parties algorithmiques de la voiture, a-t-il fait savoir. Au final, l’objectif global est d’aider à augmenter les exigences de formation nécessaires pour l’obtention du permis de conduire, en vue d’améliorer la sécurité routière au niveau des routes marocaines.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page