Maroc

Pourquoi la production de la pastèque est interdite dans le sud du Maroc ?

La production de la pastèque est interdite dans la province d’Errachidia mais aussi celles de Zagora et Guelmim. Cette interdiction est causée par la forte demande en eau que nécessite ce fruit. La pastèque est le 3e fruit le plus riche en eau (90,9 % d’eau).

Au vu de la sécheresse que connaît le Maroc depuis quelques années, la production de ce fruit devient une pratique dangereuse. L’objectif étant de rationaliser l’utilisation des ressources en eau et éviter ainsi les gaspillages.

Rappelons que le Conseil national des droits de l’homme (CNDH) avait mis en garde contre les répercussions négatives de la propagation de certaines cultures tropicales consommatrices d’eau dans certaines régions au niveau national.

Dans un mémorandum intitulé « Le droit à l’eau, approches pour faire face au stress hydrique au Maroc », le Conseil a déclaré que la poursuite de ce type de culture, comme la pastèque et l’avocat, dans les zones sèches constituerait une menace pour la stabilité sociale de nombreuses familles.

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Officiel : la Coupe d’Afrique au Maroc à partir du 21 décembre 2025













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page