Economie

Abderrahmane Laraqui : «Floquet Monopole Industrie cherche naturellement à se positionner efficacement dans la transition sectorielle vers l’électrification»

Abderrahmane Laraqui
Directeur des Opérations Groupe Floquet Monopole

Quel regard portez-vous sur le positionnement actuel du Maroc sur ce créneau en proposant des solutions permettant aux constructeurs automobiles et équipementiers à faciliter cette transition sectorielle ?
Depuis maintenant quelques années, le Royaume du Maroc a pris des initiatives significatives pour se positionner dans le créneau des véhicules électrique à travers l’écosystème automobile, et déploie des mesures pour faciliter la transition vers la mobilité électrique. La robustesse de l’écosystème automobile marocain, et la vision clairvoyante de Sa Majesté Mohammed VI – Que Dieu l’Assiste, ainsi que celle des ministères de tutelle et de l’AMDIE, ont permis au Maroc de se positionner comme étant un acteur majeur dans le positionnement de cette transition sectorielle.

Cette vision est notamment appuyée par plusieurs leviers opérationnels et stratégiques à commencer par les incentives gouvernementales et le développement de l’infrastructure de recharge en plus de la solution de mobilité intelligente et la sensibilisation du tissu économique. En capitalisant sur ces opportunités, les acteurs du marché des véhicules électriques au Maroc peuvent jouer un rôle clé dans le développement durable de l’industrie et contribuer à la transition vers une mobilité plus propre et efficace. En intégrant cette vision dans leurs stratégies, les constructeurs automobiles et équipementiers peuvent contribuer à renforcer davantage le positionnement du Maroc dans le créneau des véhicules électriques, favorisant ainsi une transition réussie vers la mobilité électrique.

Concrètement comment votre Groupe Floquet Monopole contribue à cette transition ?
C’est ce que nous faisons à travers notre Groupe Floquet Monopole, unique équipementier automobile marocain, opérant dans l’usinage des systèmes de freinage, en équipant la totalité des véhicules produits par les deux constructeurs Renault &Stellantis (Thermique et Electrique/Hybride).


D’ailleurs, les modèles électriques produits actuellement à l’usine de Stellantis Kénitra (Fiat et AMI) sont équipés par notre système de freinage. De même, pour le nouveau véhicule électrique MOBILIZE, du Groupe Renault, qui sera totalement équipé par nos pièces de freinage à travers notre technologie d’usinage, mais aussi nous assemblerons tout le «cerveau freinage» incluant les disques de freins, les étriers, les moyeux et les pivots de roue. Nous avons focalisé notre stratégie de développement sur des pièces qui ne sont pas fortement impactée par cette transition vers l’électrique, en misant fortement sur plusieurs opportunités émergentes, tels que l’investissement dans la recherche et le développement, la formation et la montée en compétences de nos collaborateurs, les partenariats stratégiques, et le développement de produits adaptés pour cette transition.

Selon vous, quels sont les prérequis pour mieux se positionner sur cette  transition sectorielle vers l’électrification ?
En tant qu’équipementier automobile rang 1, le Groupe Floquet Monopole Industrie cherche naturellement à se positionner efficacement dans la transition sectorielle vers l’électrification, et pour cela plusieurs prérequis sont essentiels. Les éléments clés que nous considérons et pilotons concerne tout d’abord la veille stratégique et l’analyse du marché à travers notre bureau R&D (Recherche & Développement). Nous mettons en place une forte focalisation sur la compréhension approfondie des tendances du marché des véhicules électriques, y compris la demande des consommateurs, les politiques gouvernementales et les avancées technologiques.

Cette veille stratégique nous permet de prendre des décisions d’investissement et de développement au bon moment. En ce qui concerne l’investissement dans la Recherche et le Développement (R&D), l’électrification exige des avancées constantes en matière de technologie, d’où notre engagement dans la R&D par nos équipes pour développer des solutions innovantes et rester compétitif sur le marché. C’est la combinaison de l’innovation et de la compétitivité qui permettront à un équipementier automobile de survivre à cette transition, et de la réussir de manière efficace et durable.

Pour le volet lié à l’adaptation des compétences et la formation du personnel, Floquet Monopole Industrie (FMI) s’assure que son personnel possède les compétences nécessaires pour concevoir, produire des pièces qui serviront à équiper des véhicules électriques. S’agissant de la collaboration avec les partenaires de l’écosystème, notre groupe travaille en étroite collaboration avec d’autres acteurs de l’écosystème des véhicules électriques, tels que les fabricants de composants de véhicules électriques pour favoriser l’innovation et la création de solutions complètes. L’autre élément clé concerne la conformité aux normes et réglementations. Les véhicules électriques sont soumis à des normes et réglementations spécifiques. FMI s’assure que les produits de l’entreprise sont conformes à ces exigences, à travers la qualité de nos produits. Ceci est non seulement une nécessité réglementaire, mais aussi un moyen de garantir la qualité et la sécurité des véhicules.

Pour ce qui est de la flexibilité, l’agilité et la compétitivité, la transition vers l’électrification peut être dynamique et sujette à des changements rapides. Au niveau Top Management, nous poussons nos collaborateurs à devenir une entreprise agile, capable de s’adapter rapidement aux évolutions du marché, dans le but d’avoir un avantage concurrentiel.

Moulay Ahmed Belghiti / Les Inspirations ÉCO AUTOMOBILE

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Tempête inédite à Dubaï : des images impressionnantes à l’aéroport ce mardi (VIDEOS)













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page