Economie

La BERD soutient les PME marocaines en accordant un prêt de 50 millions d’euros à Bank of Africa

Dans l’objectif de soutenir la résilience et la compétitivité du secteur privé marocain, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) octroie un prêt dédié aux PME de 50 millions d’euros à Bank of Africa.

Ce prêt, indique un communiqué du groupe bancaire, est accordé au titre du programme cadre de la BERD pour le financement des intermédiaires financiers (FIF) afin d’aider Bank of Africa à financer les petites et moyennes entreprises (MPME).

Une partie du prêt aidera à financer des sociétés opérant dans des chaînes de valeur situées dans les zones de Tanger et de Kénitra ainsi que dans d’autres régions insuffisamment desservies par les financements bancaires, afin d’accroître l’inclusion financière des petites entreprises.

L’accord pour ce prêt de 50 millions d’euros a été signé par Mark Bowman, Vice-Président de la BERD chargé de la politique et des partenariats ainsi que, pour Bank of Africa, par Brahim Benjelloun- Touimi, Administrateur Directeur Général Délégué, et par Khalid Nasr, Directeur Général Exécutif responsable de CIB et Maroc.

A cette occasion, Mark Bowman a déclaré : « Nous sommes heureux de signer cette facilité avec Bank of Africa et ainsi soutenir l’un des principaux partenaires de la BERD au Maroc… Nous espérons également que l’augmentation de la limite du programme TFP, récemment approuvée, contribuera à combler les lacunes en matière de financement du commerce extérieur et à favoriser la résilience économique au Maroc. »

Pour sa part, Brahim Benjelloun-Touimi a expliqué que « la signature de cette ligne de financement de 50 millions d’Euros en faveur des PME est un des jalons d’un partenariat toujours plus étroit que nous entretenons, depuis une décennie, avec la BERD. »

Soulignons que la BERD a récemment augmenté la limite totale accordée à Bank of Africa sous son programme de facilitation des échanges (TFP) de 150 millions de dollars à 175 millions de dollars US. Cela permettra d’aider la banque à émettre des garanties en faveur des banques qui la confirment et à fournir un financement en espèces pour la pré-exportation, le financement post-importation et la distribution locale.

« L’augmentation de la limite aidera Bank of Africa et ses clients privés, PME et corporates, à importer un large champ de marchandises au Maroc. Cela contribuera également à soutenir l’économie verte du Maroc, Bank of Africa étant également un contributeur clé au programme de facilitation du commerce vert de la BERD, en présentant notamment des transactions pour la ferraille et la sylviculture provenant de sources durables », ajoute le communiqué de Bank of Africa.

Et de préciser qu’afin d’optimiser l’impact potentiel de ce programme, Bank of Africa recevra un ensemble complet d’assistance technique dans le cadre du TFP, comprenant des services de conseil, un programme d’apprentissage en ligne sur le financement du commerce et des ateliers interactifs sur différents sujets liés au financement du commerce.



Hajj 2023 : la date du tirage au sort dévoilée











Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Bouton retour en haut de la page