Revivez la conf’ d’Hervé Renard avant Maroc-Namibie (VIDEO)

Le sélectionneur national, Hervé Renard, a assuré que les Lions de l’Atlas sont prêts physiquement et vont donner le meilleur d’eux-mêmes afin de remporter la CAN 2019, qui se tient (21 juin-19 juillet) en Egypte.

“Je suis un fin connaisseur du football africain et j’ai déjà joué contre l’Afrique du Sud et la Namibie. La préparation physique est très importante. Nous sommes prêts, allons donner le meilleur et nous battre” pour remporter la CAN, a déclaré le technicien français en conférence de presse à la veille du match Maroc-Namibie, prévu dimanche.

Le groupe D dans lequel est logé le Maroc comprend également la Côte d’Ivoire, l’Afrique du sud et la Namibie.

“Lors des deux dernières semaines, nous avons bien préparé le match contre la Namibie. J’ai dit aux joueurs que nous sommes devenus une équipe forte en 2019 et que cela doit être confirmé par un bon esprit de groupe afin de remporter le trophée”, a-t-il souligné, notant l’impératif de ne point sous-estimer aucun adversaire.

“J’ai acquis une grande expérience dans ce genre de compétitions et je suis conscient des surprises que peuvent apporter les matches d’ouverture, notamment lorsqu’on a affaire à une équipe qui va jouer sans pression”, a-t-il précisé, disant s’attendre à une grande agressivité lors de ce premier match.

“Les équipes appartenant à la zone COSAFA (Conseil des Associations de Football en Afrique Australe) ont un style de jeu particulier, que nous avons bien étudié”, a-t-il indiqué.

Au sujet de la contrainte de la chaleur et son impact sur le rendement des joueurs, Renard a souligné que l’équipe nationale a disputé plusieurs rencontres dans les mêmes conditions climatiques.

S’agissant de la belle prestation signée cette saison par le meneur de jeu de l’équipe nationale et de la formation néerlandaise de l’Ajax Amsterdam, Hakim Ziyech, le sélectionneur national a indiqué que “Ziyech est un grand joueur qui peut créer la différence. Nous allons certainement compter sur lui afin d’aller le plus loin possible dans cette compétition”.

“Ziyech va disputer sa toute première CAN et est très enthousiasmé. Je suis heureux pour sa prestation la saison dernière”, a-t-il encore dit, assurant que Hakim a joué de grands matchs, notamment en Ligue des Champions.

“J’ai eu la chance de suivre le match contre le Real Madrid (8e de finale de la Ligue des Champions) et j’étais à Amsterdam pour le retour contre Tottenham (demi-finale). C’est un leader technique qui sera certainement décisif”, a-t-il lancé.

S’agissant de la disponibilité de Youness Belhanda pour la rencontre contre la Namibie, Renard a fait savoir qu’il saura mieux sur son état de santé aujourd’hui, soulignant que Belhanda est un joueur clé dans l’ossature de l’équipe nationale.

Le latéral de l’Ajax Amestrerdam Noussair Mezraoui a lui aussi raté certaines séances d’entrainement, de même qu’Al Ahmadi et Belhanda, a-t-il ajouté, soulignant qu’il a préféré intégrer progressivement ces joueurs au sein du groupe afin d'”éviter le pire”.

“Une compétition comme la CAN requiert des joueurs avec un grand mental et une volonté d’aller le plus loin possible. Parfois, de petits détails peuvent faire la différence”, a-t-il avancé.

En ce qui concerne son avenir avec les Lions de l’Atlas, Renard a dit « j’ai vécu des choses très belles au Maroc et ce n’est pas terminé. Je sais qu’on attend beaucoup de moi, beaucoup de nous. Restons concentrés sur la compétition, et puis après… Je n’aurai rien à dire d’autre pendant la compétition. J’espère qu’on sera ensemble le plus longtemps possible ».

À la tête de la barre technique des Lions de l’Atlas depuis 2016, Hervé Renard est lié avec la Fédération royale marocaine de football jusqu’en 2022. Il a conduit l’équipe nationale en quart de finale de la dernière CAN en 2017 et au Mondial 2018 en Russie.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le roi Salmane ne passera pas ses vacances à Tanger

Selon la presse saoudienne, le souverain a décidé, comme l'année dernière, de ne pas aller au Maroc, lui qui adore son palais de Tanger avec sa célèbre vue imprenable sur l’océan.