Sport
A la Une

Laâyoune s’offre plusieurs infrastructures sportives

Par LeSiteinfo avec MAP

La ville de Laâyoune s’est inscrite dans un processus ambitieux de réalisation de plusieurs infrastructures sportives visant à favoriser l’épanouissement des jeunes et le développement de leurs talents dans les différentes disciplines sportives.

Ces projets vont contribuer indubitablement au renforcement des infrastructures dédiées au sport, permettant ainsi à la plus grande métropole du Sahara marocain d’abriter des manifestations d’envergure internationale dans toutes les catégories de sports.

Ils ambitionnent également de répondre à une demande croissante de la population, qui bénéficie à titre gratuit des infrastructures sportives de proximité, appelées à promouvoir la pratique sportive, vecteur important d’épanouissement individuel et collectif, non seulement en tant que loisir, mais aussi en tant que moyen de dénicher les sportifs de demain.

Ainsi, les infrastructures sportives de la province de Laâyoune se sont renforcées au cours de l’année 2023, avec l’inauguration et le lancement d’une série de projets.

Ces nouvelles installations sont dotées d’équipements modernes, afin d’améliorer les prestations sportives et de favoriser à la fois l’inclusion sociale et l’épanouissement des jeunes de la province.

Parmi ces projets portés par la commune de Laâyoune et la wilaya de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, figurent la piscine olympique et la salle couverte omnisports, qui ont été inaugurés, en novembre dernier, sur une superficie de 2,6 Ha, pour un investissement total de 105 millions de dirhams (MDH).

L’édifice olympique, qui est géré par un personnel de gestion et d’encadrement sportif et technique, dispose de tous les systèmes performants, ainsi que des commodités abritant des vestiaires, tribunes à gradins, infirmerie et locaux techniques annexes.

A cela s’ajoute, la piscine Al-Hizam, qui a été mise en place, au cours de cette année, au quartier Al-Wahda, sur une superficie de 1.000 m², pour un montant global de 20,5 MDH, en vue de répondre à la demande grandissante de ce genre d’infrastructures sportives au niveau de la province.

De même, le coup d’envoi a été donné à la construction de deux autres piscines couvertes aux quartiers 25 Mars et Al-Qassam, fin juillet, dont la durée de réalisation s’étale sur 12 mois.

Mobilisant un montant global de 18,2 MDH, le projet de la piscine couverte 25 Mars, qui s’étale sur une superficie de 9.500 m², dont 2.500 m² couverte, comprend la mise en œuvre de plusieurs dépendances, tandis que la piscine municipale au quartier Al-Kassam (3.322 m² dont 1.140 m² couverte) a nécessité une enveloppe budgétaire de 5,2 MDH.

Par ailleurs, les travaux du futur Centre fédéral de formation de football à Laâyoune sont actuellement achevés à hauteur de 45%, mobilisant une enveloppe estimée à 160 MDH.

Cette nouvelle structure de 10 Ha, dont 7 Ha couverts, qui sera financée dans le cadre d’une convention de partenariat entre la wilaya de la région, le Conseil régional, la commune de Laâyoune et la Fédération royale marocaine de football, dispose d’une capacité d’accueil de 120 stagiaires, dont 40 filles.

Ce Centre sera doté d’un pôle médico-sportif, d’un pôle pédagogique et de formation, d’un réfectoire et d’un pôle administratif, ainsi que de deux terrains de football, deux terrains de mini-foot et d’une piscine.

Le complexe sportif Cheikh Mohamed Laghdaf a, quant à lui, fait peau neuf, après l’achèvement des travaux d’entretiens et de mise à niveau et revêtement en gazon naturel, pour accueillir des matches de football dans les meilleures conditions.

A cela s’ajoutent plusieurs projets sportifs de proximité, en l’occurrence le club municipal féminin, les salles couvertes multidisciplinaires et les terrains de proximité, qui sont de nature à assurer l’épanouissement des jeunes et le développement de leurs aptitudes sportives et ce, à travers les associations sportives.

Il s’agit, également, de la mise en place de deux salles omnisports et deux nouvelles piscines dans les quartiers Hay Al Massira 2 et Al wifaq, sur une superficie de 2.500 m², mobilisant un montant global de l’ordre de 45 MDH.

En somme, la plus grande métropole du Sahara marocain affiche désormais l’ambition de devenir une destination incontournable pour l’organisation de compétitions sportives nationales et internationales.

A rappeler que la ville de Laâyoune a décroché, en novembre dernier à Doha, le Prix de la ville durable et résiliente, octroyé par l’Organisation des villes arabes, dans le cadre de la 14ème édition du Prix de la ville durable et résiliente.

La région de Laâyoune-Sakia El Hamra avait aussi reçu à Lisbonne, le prix de « La Région euro-méditerranéenne de sport 2021 », remis par la Fédération des capitales européennes et des villes du sport (ACES Europe), en reconnaissance aux efforts du Royaume pour le développement des provinces du Sud, en particulier dans le domaine de la promotion du sport.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page