Politique

Les femmes députées se révoltent contre l’Article 5 du règlement constitutif

Comme prévu, l’approbation du gouvernement au sujet des projets de lois relatifs aux prochaines élections législatives aura lieu le vendredi 14 avril, au parlement. 

Face à cette échéance, une commission de députées a entamé une série de rencontres avec les secrétaires généraux des partis politiques, et principalement ceux de la majorité, dans le but de modifier l’article 5 du règlement constitutif du parlement, précise le quotidien arabophone Al Massae.

Selon une source proche du dossier qui s’est confiée au Site Info, « l’article 5 précise qu’une personne élue sur la liste nationale n’a pas le droit de se présenter pour un autre mandat dans cette même liste ».

Une situation que la commission des députées trouve anticonstitutionnelle. Notre source indique que le choix des personnes qui se présentent doit dépendre du parti et non d’une loi. « Si le parti juge que la députée a fait un bon travail, que grâce à son expérience elle sera la plus apte à représenter son parti et la population,  il ne devrait pas y avoir de raison de ne pas la présenter à nouveau. Chose que l’article 5 ne permet pas ».

C’est dans cette optique que la commission des députées a rencontré le mercredi 14 avril, le secrétaire général du PPS, Nabil Ben Abdellah, pour s’assurer de son appui dans cette affaire. Toutefois, une source du quotidien précise que le gouvernement ne prévoit pas d’effectuer des modifications à cet article, et que par conséquent, rien ne changera pour la liste électorale nationale.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page