Maroc

CNSS : les propriétaires des cafés et restaurants appellent au rééchelonnement de leurs cotisations

La Fédération nationale des propriétaires des cafés et restaurants au Maroc a lancé un appel au ministère de l’Économie et des Finances afin d’annuler les pénalités et amendes dues à la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS).

Les professionnels du secteur invoquent notamment le rééchelonnement de leurs cotisations ainsi que la revalorisation de l’acompte minimum, fixé à 5000 DH, et qui ne tiendrait pas compte des disparités régionales.

La Fédération se désole de « l’incapacité du ministère de l’Économie et des Finances et du Conseil d’administration de la CNSS à prendre une décision claire liée à la période du Covid-19, ainsi que de l’absence de documents prouvant les horaires de travail fixés par les autorités locales et prouvant le recours à 50% du nombre normal de préposés comme imposé par les autorités ».

En outre, le communiqué déplore « l’absence de représentants des petites et très petites entreprises au sein du Conseil d’administration de la Caisse nationale de Sécurité sociale et la restriction aux seuls représentants du Patronat, alors que ces entreprises constituent 90% du tissu économique national ».

 

 

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page