Maroc

Cannabis légal et agriculture numérique : les nouvelles stars du SIAM 2024

 La 16e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc promet d’être innovante avec le lancement de l’Agri-digital et l’arrivée du cannabis légal. Sur 12,4 ha, l’événement explorera les défis climatiques et proposera des solutions durables, tout en valorisant la riche tradition agricole marocaine.

La 16e édition du Salon international de l’agriculture au Maroc, qui se tiendra du 22 au 28 avril 2024, promet d’être riche en nouveautés et en innovations. Organisé sur une superficie en hausse de 13% par rapport à l’année précédente, atteignant désormais 12,4 ha dont 11 couverts, l’événement gagnera en visibilité et en attractivité.
Une place de choix sera accordée à l’agriculture numérique avec le lancement du tout nouveau pôle Agri-digital. Véritable intersection entre technologie et agriculture, cet espace mettra en lumière les dernières avancées technologiques au service du monde agricole, telles que l’intelligence artificielle, les drones et la robotique. Le pôle Produits du terroir bénéficiera également d’une expansion notable, reflétant la riche diversité de l’agriculture marocaine et des pays participants.

Parmi les autres nouveautés très attendues, la mise en place du «e-ticket» facilitera grandement l’accès au salon pour les quelque 930.000 visiteurs attendus, dépassant la moyenne des cinq dernières années.

Une première : le cannabis légal fait son entrée au SIAM
Une autre grande nouveauté de cette édition sera la présence pour la première fois de produits à base de cannabis. Faisant suite à la légalisation en 2022 de la culture du cannabis à des fins médicales et industrielles au Maroc, deux stands accueilleront une gamme variée de produits dérivés du chanvre. Des cosmétiques aux compléments alimentaires en passant par des produits agricoles, ces articles, issus d’une production légale et certifiée, seront proposés à la vente au grand public.

Selon les spécialistes, cette avancée marque une étape historique pour le Maroc qui se positionne à l’avant-garde dans ce domaine en plein essor. Fruit d’une collaboration étroite entre investisseurs, coopératives agricoles et autorités compétentes, comme l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis (ANRAC), ce lancement très attendu illustre la volonté du Royaume de développer une filière industrielle autour du chanvre et de valoriser son potentiel économique.

Plus de 40 conférences prévues
Avec plus de 40 conférences prévues, des rencontres avec les acteurs du secteur, des expositions et démonstrations, cette édition sera résolument placée sous le signe de l’innovation et de la modernité, sans pour autant occulter les traditions et les bonnes pratiques agricoles ancestrales. Pour Kamal Hidane, le nouveau commissaire par intérim du SIAM, l’objectif est de relever les défis actuels du monde agricole, en particulier l’adaptation au changement climatique, tout en valorisant les richesses du terroir marocain et des pays participants.

Des experts nationaux et internationaux partageront leurs analyses et proposeront des pistes d’action concrètes pour s’adapter à cette nouvelle donne environnementale. Qu’il s’agisse de faire face à la raréfaction de l’eau, aux évènements météorologiques extrêmes ou encore à la dégradation des sols, le SIAM 2024 permettra d’échanger les bonnes pratiques et de sensibiliser le grand public à l’urgence de repenser les modes de production agricole. En parallèle, un focus sera mis sur les solutions d’atténuation existantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre générées par l’agriculture, un secteur contribuant de manière significative au réchauffement climatique.

Mehdi Idrissi / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page