Maroc
A la Une

Prolifération des galères portugaises sur les plages de Laâyoune

Le Centre régional de l’Institut national de recherche halieutique de Laâyoune a alerté sur l’apparition et la prolifération des vessies de mer ou galères portugaises (appelées aussi physalies et à ne pas confondre avec les méduses), à la plage Foum El Oued.

De même que l’on a appelé les citoyens à faire preuve de vigilance et de précaution car la morsure ou la brûlure de ces galères portugaises s’avère dangereuse sur la santé humaine. Dans un bulletin d’information, dont Le Site info a pris connaissance de la teneur, le Centre précité a expliqué que les autorités locales ont constaté, en compagnie d’une équipe de recherche scientifique, relevant de l’Institut national de recherche halieutique de Laâyoune, l’apparition et la prolifération des vessies de mer à la plage de Foum El Oued et ce, depuis le 23 mai.

Ledit bulletin a aussi ajouté que l’équipe de recherche scientifique est actuellement en train d’effectuer des études biologiques et environnementales sur cette espèce marine, dont le nom scientifique est « Physalia phisalis », et l’apparition saisonnière, pendant cette période de l’année, tout le long du littoral marocain. Tout en soulignant que l’objectif de ces études est de mieux connaître le comportement biologique et environnemental de ces vessies de mer et de s’informer sur les causes de leur apparition.

De même, a-t-on souligné, que ces siphonophores marins, catégorie d’organismes aquatiques liés à la surface, demeurent venimeux et leurs morsures ou brûlures comportent des risques sur la santé humaine, avertissant que dans tels cas de figure, l’on se doit de prendre les précautions nécessaires. Ceci, en supprimant les cellules urticantes avec l’application de feuilles plastique ou même des feuilles d’algues marines.

Larbi Alaoui

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha 2024: le prix de l’abattage à Casablanca













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page