Economie

Rallye-raid : les objectifs de Dacia et Sébastien Loeb !

Dacia a annoncé son intention de s’engager à partir de 2025 dans le championnat du monde FIA des rallyes-raids (W2RC) et de briller lors de la plus emblématique de ses manches, le Dakar. Pour s’en donner les moyens, la marque de Renault Group a fait appel à la légende du WRC, Sébastien Loeb, et à la pilote espagnole, Cristina Gutierrez, mais aussi à Prodrive, qui assurera toute la partie technique. L’union sacrée !

À l’occasion d’une e-conférence “Dacia Talk” tenue le 3 juillet, Denis le Vot, directeur général de la marque qui caracole en tête des ventes sur le marché du neuf marocain, a constellé d’étoiles les yeux de l’assistance en présentant la “dream team” qui partira à l’assaut du W2RC en 2025 et de sa manche d’ouverture, la plus convoitée de tout le calendrier, le mythique Dakar ! S’il s’agit d’une première pour Dacia en tant que constructeur, les autres membres du “crew” qu’elle a constitué justifient d’une solide expérience en W2RC. En effet, Prodrive, monument britannique du sport automobile et de l’ingénierie avancée chargé de préparer les buggys Dacia, est habitué à jouer les premiers rôles au sein de la catégorie reine des rallyes-raids, celle qui remporte le général, la T1+. C’est également le cas des deux pilotes qui seront au volant desdits prototypes, le nonuple champion du monde de WRC, la méga-star Sébastien Loeb, qu’on ne présente plus, et la pilote espagnole Cristina Gutierrez Herrero, qui a participé à 7 éditions du Dakar entre 2017 et 2023, et qui peut se prévaloir d’être la seconde pilote féminine (après Jutta Kleinschmidt) à y avoir remporté une étape. C’était en 2021 et Gutierrez, dentiste de son état, remportait, à l’issue de cette saison-là, la catégorie T3 au championnat, devenant la première femme victorieuse d’une coupe d’une monde FIA. Loeb, qui prend part au W2RC depuis 2016, et Gutierrez ont l’avantage de se connaître. Ils sont coéquipiers en Extreme E (compétition de SUV électriques), au sein de l’équipe X44 de Lewis Hamilton, et ont d’ailleurs remporté ce championnat en 2022. Par ailleurs, Loeb est pilote officiel Prodrive en rallye-raid depuis 2021, sous les couleurs du Bahrain Raid Xtreme. Autant dire que l’équipe devrait être opérationnelle rapidement. À ce propos, c’est sous nos latitudes, à l’occasion de l’ultime manche de l’édition 2024 du championnat du monde W2RC, le rallye du Maroc, que les deux pilotes procéderont aux “répétitions générales” au volant des buggys Dacia.

A «Loeb» d’une ère nouvelle
Pour l’instant, très peu d’informations ont filtré à propos de ces buggys. Tout juste sait-on que Dacia prévoit de faire du Dakar un banc d’essai, notamment en matière de décarbonation. Le Vot a annoncé en effet que les prototypes Dacia consommeront du carburant durable fourni par le pétrolier saoudien Aramco. Il a aussi expliqué les autres motivations de la marque. Offrir une deuxième étoile à Renault Group en est une – la marque au Losange a remporté une seule fois le Dakar, en 1982, lors de la troisième édition de cette course créée par Thierry Sabine. «Une autre raison pour laquelle nous participons, c’est parce que cette course nous ressemble, l’ADN de Dacia colle avec le Dakar, et inversement. La course est une aventure humaine, sportive et technique, et Dacia est aussi une aventure, alors nous irons là où vous ne vous attendez pas, nous tracerons notre propre chemin», a déclaré le big boss de Dacia.

Mehdi Labboudi / Les Inspirations ÉCO

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Aïd Al Adha au Maroc: combien coûtera le mouton ?













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page