Economie

CGEM: nouveau coup dur pour Salaheddine Mezouar

Nouveau coup dur pour Salaheddine Mezouar. Le vice-président général de la CGEM, Faïçal Mekouar a présenté sa démission, a appris Le Site Info de sources concordantes. Selon nos sources, Mezouar n’a toujours pas réussi à fédérer ses troupes depuis qu’il est à la tête de la CGEM. « Les démissions qui deviennent inquiétantes fragilisent encore plus la Confédération et prouvent à quel point il est difficile de la diriger puisqu’il y a beaucoup d’enjeux… », souligne notre source.

Mardi 16 juillet, c’était au tour de Fadel Agoumi, directeur général délégué de la Confédération, de déposer sa demande.

Ahmed Rahhou, vice-président, et Hammad Kessal, président de la Commission délais de paiement avaient également décidé de claquer la porte.

Rappelons que le duo Mezouar-Mekouar s’était présenté à la présidence et vice-présidence de la CGEM il y a plus d’un an. L’ancien ministre des Affaires étrangères avait finalement remporté la présidence de la CGEM. Sur 6635 voix, le duo Mezouar/Mekouar avait obtenu 5173 voix, contre 1432 voix pour Marrakchi/Benhida.

A noter que selon le statut de la Confédération, le président est élu par l’assemblée générale élective et ce pour une durée qui ne peut excéder trois années. Le mandat du président prend fin à l’issue de la réunion de l’assemblée générale ordinaire appelée à statuer sur les comptes du dernier exercice écoulé et tenue dans l’année au cours de laquelle expire ledit mandat.

S.L.

whatsapp Recevez les dernières actualités sur votre WhatsApp
Les gardiens de voitures sèment l’anarchie à Marrakech













Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Bouton retour en haut de la page