Mondial 2026: Moataz Matar s’insurge contre les pays arabes qui ont trahi le Maroc (VIDEO)

Le journaliste égyptien Moataz Matar est connu par ses envolées lyriques que l’on apprécie ou pas. Mais il faut lui reconnaître son audace de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas sur plusieurs sujets aussi polémiques qu’importants, concernant l’actualité mondiale et arabe, en particulier.

Et l’animateur n’a jamais mérité son nom (pluie, en arabe) que lorsqu’il a abordé le vote des pays arabes en faveur ou contre Morocco 2026. Ses durs reproches à l’encontre des nos “frères” arabes qui nous ont trahi (le mot n’est pas exagéré dans sa bouche) pleuvent comme des tirs de kalachnikov sur l’Arabie Saoudite et ses acolytes du Golfe ayant préféré donner leurs voix à United 2026.

Ce n’est plus une pluie de critiques acerbes et de blâmes sévères, mais un torrent impétueux, dans son émission “Maa Moataz”(Avec Moataz) diffusée sur la chaîne al-Sharq, émettant depuis Istanbul, qu’il déverse ce qu’il appelle “la honte, l’ignominie, la désolation” perpétrées conte le Maroc et son peuple. Les citant l’un après l’autre, le journaliste n’y va pas de main morte et dit leur quatre vérités à ces pays arabes qui ont voté pour le trio américain USA-Canada-Mexique. “Ces trois pays ont présenté un dossier solide. Pourquoi alors avions-nous besoin de les soutenir contre nos frères de sang?”, accuse-t-il.

Auparavant, Moataz Matar a rappelé que le Maroc, depuis vingt ans, ambitionne d’organiser une Coupe du monde et a affirmé que cela se fera bien un beau jour car les Marocains en sont capables et ne se laisseront pas décourager. Puis ils n’a pas tari déloges sur les 65 nations qui ont voté en faveur de Morocco 2026. Répétant à plusieurs reprises le mot “merci”, il a ensuite cité chaque pays arabe et/ou musulman qui a choisi le Maroc et non Trump.

Un traitement spécial déloges a été réservé aux douze pays arabes “qui ont cru au rêve maroco-arabe”. Pour chacun d’eux, Matar a eu un mot de rappel sur la situation interne ou sur le différend avec le voisin. Ce qui n’a nullement empêché ces pays, contre vents et marées, de faire la sourde oreille à Trump et de ne point céder au chant sonnant et trébuchant des sirènes américaines.

Le journaliste qui n’est pas en odeur de sainteté dans son pays, l’Egypte, n’a pas manqué non plus de le féliciter chaleureusement pour son appui à Morocco 2026.

Ecoutez la belle plaidoirie et le sévère réquisitoire de Moataz Matar!

Larbi Alaoui

 

Kendji Girac enflamme la scène de Plage des Nations Golf City (VIDEO)

Suggestions d’articles

Voici les pays qui fêteront Aïd Al Adha mardi 21 août

L’Arabie saoudite a officiellement annoncé la date de l'Aïd Al Adha 2018.