France2: Loubna Abidar se perd dans les médias

Exploitée par les médias français, Loubna Abidar ne sert pas toujours les causes qu’elle défend. Interrogée sur toutes les questions relatives au Maroc, à l’Islam et au monde arabe, elle ne s’arrête pas au témoignage, mais se lance dans un réquisitoire et à des analyses pour le moins hasardeuses.

Samedi soir dans l’émission « on n’est pas couchés » diffusée sur France 2, Abidar a été interrogée sur son dernier livre et sur le film Much Loved.  « Quand j’étais petite, je voulais être une prostituée connue dans le monde entier », a-t-elle soulignée. Elle a parlé de la femme marocaine et de son vécu. Elle a également affirmé (encore une fois) qu’elle était obligée de porter la burqa pour ne pas être ennuyée au Maroc. Abidar a beaucoup parlé « religion » et « rôle de la femme ».

Lire aussi: Abidar, par amour ou par pitié…

Lire aussi: Humiliée par des étudiants à Meknès, elle raconte son calvaire (vidéo)

Lire aussi: « Miraculé » du crash EgyptAir, il égorge deux moutons

Lire aussi: L’Etat va récupérer les fonds dilapidés par 14 hauts fonctionnaires


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page