Classes surchargées: le cri de détresse d’un instituteur désespéré (Vidéo)

Il faut le dire et le répéter, l’école publique est en danger. Seule une thérapie de choc peut la sauver. Et celle-ci requiert une vraie volonté politique de développer un enseignement public démocratique et productif. Le présent témoignage est un cri de détresse de la part de ces enseignants devenus, au fil du temps, des laissés pour compte d’un système figé et sans vision pour l’avenir. L’école marocaine crie au secours!


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page