WAC-EST: le Wydad saisit la CAF pour mauvais arbitrage (document)

Le Wydad vient de saisir la confédération africaine de football pour protester contre l’arbitrage “partial” dont il se dit victime de la part de l’arbitre égyptien, Jihad Greicha qui a dirigé le match face à l’Espérance de Tunis, en marge de la finale aller de la Ligue des Champions de la CAF.

Dans sa lettre, le Wydad énumère les fautes commises par l’arbitrage : un but valable pour les Rouges qui n’a pas été comptabilisé, un penalty qui ne leurs a pas été accordé et plusieurs autres faits de jeu qui devaient être sifflés pour le club casablancais.

Et ce n’est pas tout. Le WAC demande à ce que le but valable inscrit à la 47e minute soit comptabilisé et que le score du match soit de 2 à 1 en faveur des Rouges. Le club demande également l’annulation du carton jaune adressé au joueur du WAC Achraf Dari et exige qu’un carton jaune soit comptabilisé à l’encontre du joueur n°12 de l’EST.

Le Wydad réclame aussi l’ouverture d’une enquête sur l’arbitrage global du match vu l’impartialité manifeste de l’arbitre. “Ce dernier a été seul maître de ses décisions puisque notamment dans les deux recours à la technique de la VAR, il a choisi d’avoir le dernier mot”, conclut le communiqué des Rouges.

A.K.A.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les joueurs du Wydad ont-ils violé l’état d’urgence sanitaire ?

Plusieurs informations ont circulé récemment selon lesquelles les joueurs du Wydad de Casablanca auraient repris les entraînements collectifs au complexe Mohammed Benjelloun, violant ainsi l’état d’urgence sanitaire décrété par le Maroc pour endiguer le risque de propagation du covid-19.