Visite du roi d’Espagne au Maroc: le Mondial 2030 sera-t-il évoqué?

Le gouvernement espagnol a révélé son projet de préparation d’une candidature tripartite en vue d’accueillir la Coupe du monde 2030. Toutefois, aucune réaction sur cette probable candidature luso-hispano-marocaine n’est venue confirmer ou infirmer cette information.

Le roi d’Espagne, Felipe VI, est au Maroc pour deux jours (les 13 et 14 février) sur invitation du roi Mohammed VI. La délégation officielle qui accompagne le Souverain espagnol, en sus de son épouse, la reine Letizia Ortiz, est composée de cinq ministres dont José Guirao, ministre de la Culture et des Sports.

Toutefois, le ministère espagnol des Affaires étrangères n’a pas clairement annoncé que le dossier tripartite concernant le Mondial 2030 fait partie des questions que les deux Souverains aborderont. Ceci, tout en assurant que le projet connaît “des avancées certaines”.

À rappeler que lors de sa visite à Rabat, le 19 novembre dernier, la première du genre à l’étranger (depuis son investiture au Palais de la Moncloa), le Président du gouvernement espagnol avait soumis ledit projet au roi Mohammed VI. Le Souverain, selon Pedro Sànchez, aurait favorablement accueilli la proposition et émis son voeu que les trois pays réussissent à la concrétiser.

Cependant, le porte-parole de l’Exécutif marocain, Mustapha El Khalfi, avait déclaré que le Maroc n’avait pas encore pris de décision à propos cette candidature tripartite, après cinq échecs successifs concernant l’organisation de la grand messe footballistique mondiale.

Rappelons par ailleurs que le roi Mohammed VI a eu, ce mercredi au Palais Royal à Rabat, des entretiens avec le roi Felipe VI d’Espagne. Le roi et la reine d’Espagne sont arrivés ce mercredi après-midi à Rabat, pour une visite officielle au Maroc, à l’invitation du roi Mohammed VI.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: temps très chaud sur le Maroc ce vendredi

Voici les prévisions météo pour la journée du vendredi 23 août 2019, établies par la Direction de la météorologie nationale.