Vandalisme à Rabat: des joueurs du Raja brisent le silence (PHOTOS)

À l’issue de la rencontre ayant opposé mercredi l’AS Far au Raja de Casablanca, des confrontations entre les supporters des deux clubs ont éclaté aux abords du complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat.

Les opérations sécuritaires menées par les services de la préfecture de police de Rabat ont permis l’arrestation de 13 personnes pour leur implication présumée dans des actes de jets de pierres, dégradation de biens publics, possession d’armes blanches et de fumigènes et violence à l’encontre de fonctionnaires publics lors de l’exercice de leurs fonctions.

Les jets de pierres et les actes de hooliganisme ont fait des blessés parmi les forces publiques, dont trois policiers blessés à différents degrés, ainsi que deux éléments de la protection civile et 22 supporters qui ont été légèrement blessés. Des dégâts matériels ont également été causés à 19 véhicules de la Sûreté nationale, un camion de la protection civile et une ambulance, en plus de six véhicules appartenant à des particuliers.

Après cette triste soirée, plusieurs joueurs du Raja de Casablanca ont déploré ces actes criminels qui ont gâché le Classico et exprimé leur soutien aux supporters qui ont été interpellés. Ils ont également souhaité un prompt rétablissement aux personnes blessées.

N.M.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Casablanca: Abou Naim restera en prison

Le 20 mars dernier, le procureur du roi près le tribunal de première instance de Aïn Sbaâ a décidé de poursuivre Abou Naïm en état d’arrestation pour “incitation à la haine et menaces de commettre des actes susceptibles d’atteindre gravement à l’ordre public”.