Une ancienne affaire de Neymar refait surface

Les ennuis de Neymar n’en finissent pas. Un différend fiscal qui remonte à son transfert de Santos à Barcelone en 2013 met le Brésilien dans l’embarras.

Selon un article paru lundi dans le journal Folha de S.Paulo, 36 propriétés du joueur ont été gelées par les autorités fiscales brésiliennes. Il n’a pas le droit de les vendre jusqu’à ce qu’il paye un montant de 16 millions d’euros d’arriérés d’impôts.

Le journal indique qu’une note de justice a donné aux autorités fiscales brésiliennes l’ordre de geler ces propriétés, mais la décision en question n’a pas encore été rendue publique. Les porte-paroles de l’agence fiscale brésilienne et de Neymar ont refusé de commenter cette affaire.

Notons qu’en 2016 le fisc brésilien a saisi son avion et son yacht puisqu’il était poursuivi en justice pour évasion fiscale.  Le FC Barcelone était également soumis à des charges fiscales en Espagne liées aux paiements versés au père de Neymar pour garantir le transfert initial du joueur.

Rappelons que ces problèmes interviennent un mois après qu’il ait été accusé d’agression sexuelle, une allégation qu’il nie avec vigueur.

N.K.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page