Tunisie-Mali: pourquoi le match a été arrêté avant le temps réglementaire (CAF)

La Confédération africaine de football (CAF) a donné son explication quant au fait de l’arrêt du match Tunisie -Mali (groupe F de la CAN 2021), avant le temps réglementaire, par l’arbitre zambien Janny Sikazwe.

L’on aurait tout imaginé comme explications techniques, sauf que la CAF nous a gratifiés d’une cause autre, s’agissant de l’état de santé du referee zambien qui avait arrêté le mach entre les Aigles de Carthage et les Aigles à la 85ème minute. Rebelote ensuite pour la poursuite de la rencontre, puis nouveau coup de théâtre, sifflet final  à la  89.47 mn sans compter le temps additionnel. La CAF avait alors désigné le quatrième arbitre pour terminer les quelques minutes qui restaient, en sus du temps additionnel, mais les Tunisiens ont refusé de reprendre le match qui s’est alors terminé par le score de 1-0 en faveur des Maliens..

En effet, selon une source de la CAF, Janny Sikazwe souffrait d’un coup de soleil, ce qui aurait eu comme conséquence la diminution de ses aptitudes physiques et l’ayant empêché de mener le match Tunisie-Mali  jusqu’à la fin du temps réglementaire!

La même source a ajouté que l’arbitre souffrait de déshydratation pendant tout le temps qu’il officiait sur le terrain et qu’il a été transféré d’urgence à l’hôpital afin d’y recevoir les soins appropriés à son état de santé. A rappeler que les Tunisiens ont demandé que la deuxième mi-temps soit rejouée en entier et ce, conformément à ce que stipule l’article 7 de la loi organique de la CAN camerounaise 2021.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page