Tests antidopage: la Botola n’y échappera pas la saison prochaine

Les joueurs du championnat national de football marocain seront soumis à partir de la saison prochaine à des tests antidopage qui seront assurés par des laboratoires internationaux.

La décision a été prise suite à la convention contre le dopage dans le sport initiée par l’Unesco et ratifiée par le Maroc en 2009.
Interrogée par le quotidien Akhbar Al Yaoum du jeudi 11 mars, Fatma Abou Ali, responsable de la médecine sportive au ministère de la Jeunesse et des Sports et spécialistes de l’antidopage au Maroc, a précisé que « l’aspect juridique du test se fait sur des bases saines », ajoutant que « les échantillons du test exigent l’existence d’un laboratoire reconnu à l’échelle internationale ».
Elle a souligné qu’il n’existe que 34 laboratoires reconnus dans le monde et un seul sur tout le continent africain se trouve en Afrique du Sud. « Cela n’empêchera pas le Maroc de soumettre les joueurs aux tests antidopage en respectant les engagements signés ». En l’absence d’un laboratoire sur le territoire national, le Maroc enverra les échantillons des tests à un laboratoire reconnu.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page