Taha Hrar, finaliste au RUC: « il faut sauver le CMC ! »

Les adhérents du CMC étaient nombreux ce dimanche au RUC (grade 3) pour la finale du tournoi entre Taha Hrar (CMC) et Jalil Chikhaoui (OCC). Taha Hrar, qui avait disputé la veille trois matchs en trois sets, n’a pas tenu physiquement contre son adversaire et s’est incliné après une rude bataille.

Mais ce que l’on retiendra aussi ce week-end, c’est qu’un joueur du CMC a été finaliste d’un tournoi à Casablanca…tout un symbole, la même semaine où ce club est menacé de disparition. « Grâce aux dirigeants, au président et au comité du CMC, il y a beaucoup de joueurs du club qui disputent régulièrement des tournois, je demande aux autorités de ne pas fermer notre club », lance Taha Hrar à Le Site info après la remise des médailles.

De leurs côtés, les membres du RUC, avec à leur tête le président, ont également apporté leur soutien au CMC, un club mythique de Casablanca, qui a marqué l’histoire du tennis national.

Pour rappel, le CMC de Casablanca a tenu une assemblée générale extraordinaire mercredi. L’objectif pour la direction était de les informer de la situation inquiétante du club de tennis, qui a récemment reçu une lettre de la commune envoyée par un huissier de justice. Le courrier demande au président du CMC de mettre la clé sous la porte dans les plus brefs délais.

LIRE AUSSI: Casablanca: Qui veut la peau du CMC ?

H.B.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page