Salaire d’Hervé Renard: la presse donne de nouveaux chiffres

“Le Sorcier blanc” touche un salaire estimé à 1.2 million de dirhams mensuels, rapporte Al Massae. Le quotidien arabophone précise qu’il faut ajouter à cela toutes les indemnités qu’il perçoit (billets d’avion, logement, etc.)

Et d’ajouter que l’entraîneur adjoint Patrice Beaumelle perçoit 550.000 dirhams, soit plus que le salaire touché par 20 coachs participants à la CAN.

Pour sa part, le deuxième entraîneur adjoint des Lions, Mustapha Hadji, perçoit un salaire de 300.000 dirhams, qui le place dans le Top 8 des entraîneurs les mieux payés de la CAN.

Rappelons que le doute plante toujours sur l’avenir d’Hervé Renard à la tête des Lions de l’Atlas. Si le journaliste de BeIN Sports, Smaïl Bouabdellah, ainsi que la chaîne 2M estiment que Renard n’ira nulle part, d’autres médias affirment qu’il est bel et bien sur le départ.

La page twitter de la chaîne “Arryadia” avait annoncé que le sélectionneur national jettera l’éponge dans les jours à venir. “Démission imminente d’Hervé Renard de son poste de sélectionneur (source proche de l’entraîneur pour Arryadia)”, avait lancé la chaîne.

Le quotidien “L’Equipe” avait également affirmé qu’Hervé Renard ne resterait pas coach des Lions de l’Atlas après la CAN. Après l’élimination du Maroc face au Bénin, le sélectionneur n’avait pas souhaité donner d’informations sur le sujet, entretenant le flou total.

Renard avait rappelé qu’il est lié à la sélection marocaine par un contrat qui court jusqu’en 2022 et qu’il “respecte” ce contrat. “La décision de quitter ou de rester sera prise au bon moment. Je remercie tous ceux qui nous ont soutenus pendant ces trois dernières années”, avait-il indiqué.

Ce qui est sûr, c’est que le technicien français est convoité par plusieurs sélections et clubs. Renard serait pressenti pour entraîner la sélection nationale saoudienne qui est sans coach depuis janvier dernier, après son élimination en Coupe d’Asie. L’annonce avait été faite par le journal sportif saoudien “Arriyadiah” qui précise que la Fédération du royaume wahhabite est “fortement intéressée” par Renard.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Officiel: l’Intérieur lance les candidatures pour remplacer Ilyas El Omari

La Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé, jeudi soir, l'ouverture des candidatures au poste de président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.