Racisme: les tristes confessions d’Achraf Hakimi

©DR

L’international marocain Achraf Hakimi a dénoncé le racisme dont il a été victime à plusieurs reprises de la part de la police de Madrid, lorsqu’il évoluait dans les rangs du Real.

Dans une interview accordée à El Mundo, le joueur du Borussia s’est livré à cœur ouvert et a confié avoir souffert de racisme en Espagne à cause de sa couleur de peau et de son nom arabe. «Je le ressentais quand, par exemple, je présentais mon passeport à la police. Les agents ne pouvaient jamais s’empêcher de s’attarder sur mon nom et sur mon visage. Je ressentais leur racisme. Je ne sais pas s’ils le faisaient exprès ou pas», a déploré le joueur.

Et d’ajouter : «En quittant le Bernabeu ou en se rendant à un dîner avec des amis, la police me demandait souvent mes papiers, croyant que j’étais un voleur de voitures. En revanche, les autorités n’arrêtaient jamais ceux qui ont la peau blanche. C’est malheureux».

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: retour au confinement total? Voici les scénarios les plus probables

Après que le président français, Emmanuel Maroc, a annoncé le retour du confinement dans son pays, à partir de vendredi 30 octobre, de nombreux Marocains s'interrogent sur ce qui les attend, pendant les prochaines semaines.