Oran 2022: l’Algérie empêche des journalistes marocains d’accéder à son territoire

L’Association marocaine de la presse sportive (AMPS) a condamné la décision des autorités algériennes d’empêcher la délégation des médias marocains d’entrer sur son territoire pour couvrir la 19ème édition des Jeux méditerranéens, prévus à Oran du 25 juin au 6 juillet.

« L’AMPS est choquée d’apprendre que la délégation médiatique accompagnant le contingent sportif marocain a été interdite d’entrer sur le sol algérien, via l’aéroport d’Oran, où elle est arrivée mercredi soir », écrit l’instance médiatique sportive dans un communiqué.

Après avoir fustigé « cette position qui fait fi des conventions internationales des médias et qui entrave le droit des journalistes d’exercer leur devoir professionnel », l’AMPS exhorte « toutes les institutions internationales et continentales de tutelle de mener une action d’urgence afin de protéger la délégation médiatique marocaine, bloquée à l’aéroport international d’Oran ».

Elle a noté qu’en dépit des efforts déployés par les représentants du Comité national olympique marocain, les membres du Consulat général du Maroc à Oran et les membres du Comité International des Jeux Méditerranéens, « la délégation des médias marocains a dû passer la nuit à l’aéroport dans des conditions extrêmement déplorables ».

Bien que les membres de la délégation aient attendu « que les procédures soient achevées jeudi matin, les autorités de l’aéroport d’Oran ont refusé de permettre à la délégation des médias marocains d’entrer sur le sol algérien pour exercer son devoir journalistique, déplore l’AMPS.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page