Nouvelle déclaration de Fayçal Fajr sur l’affaire Hamdallah (VIDEO)

Fayçal Fajr est revenu sur son “conflit” avec Abderrazak Hamdallah ce vendredi sur les ondes de Radio Mars. L’international marocain de Getafe a expliqué avoir uniquement respecté les consignes de l’ancien coach des Lions de l’Atlas, Hervé Renard.

“(…) Avant d’entrer sur la pelouse, des consignes sont données par le coach: Qui va tirer les coups francs, les penalties… Des consignes qu’il faut respecter (…) D’ailleurs, le match contre les Comores, je voulais laisser Ayoub El Kaabi tirer le penalty, mais mes coéquipiers m’ont demandé de respecter les instructions. C’est pourquoi lors de la rencontre contre la Gambie, j’ai tenu à les respecter”, a-t-il affirmé.

Fajr a également évoqué la story Snapchat avec Nabil Dirar, publiée au lendemain du départ de Hamdallah du rassemblement, et dans laquelle ils reprenaient un refrain d’une chanson intitulée “bye bye”. Le joueur a ainsi fait savoir qu’il s’agissait d’une coïncidence. “Dirar m’a demandé de faire une dédicace pour le petit frère de son ami qui s’appelle Nabil”, a-t-il souligné.

Rappelons que l’international marocain Abderrazak Hamdallah a récemment fait savoir qu’il n’avait aucun problème avec les membres du staff de la sélection nationale, révélant qu’il était en conflit avec Hervé Renard.

Dans des déclarations à Radio Mars, le joueur d’Esnnasr n’a pas lésiné sur les mots pour dire tout le mal qu’il pense du coach français. «Hervé Renard est archi nul. Il m’a méprisé et c’est à cause de lui que j’ai quitté le rassemblement des Lions avant la CAN. Je l’ai croisé en Arabie saoudite et je ne l’ai pas salué. Et je vais encore l’ignorer si je le revois», s’était insurgé Hamdallah.

Et d’ajouter : «Je n’ai jamais eu de problèmes avec les joueurs. Il se peut qu’il y ait de petits conflits de temps en temps. Ça peut arriver dans n’importe quelle équipe. Mais tout se règle rapidement».

L’attaquant a, à ce propos, présenté ses excuses aux supporters marocains pour avoir quitté le rassemblement de la sélection nationale. «Je ne le vous cache pas. Si c’était à refaire, je le referai. J’ai préféré me retirer pour ne pas envenimer la situation», avait-il expliqué.

Hamdallah a également souligné qu’il a toujours été prêt à jouer pour la sélection nationale parce qu’il s’agit, selon lui, de l’appel de la patrie. «Hervé Renard n’est plus à la tête des Lions de l’Atlas et c’est le plus important. Je suis prêt à servir la sélection de mon pays, à tout moment. C’est le rêve de chaque joueur», avait affirmé le l’attaquant.

M.A.S.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Liga: Fayçal Fajr est de retour

Fayçal Fajr est de retour en Espagne.