Noureddine Amrabat s’interroge sur les choix tactiques de Halilhodzic

Des acteurs sportifs se sont dits optimistes quant à une qualification de l’équipe nationale de football au Mondial 2022 de football, lors du match retour du dernier tour des éliminatoires africaines face à la RD Congo, prévu mardi soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca.

La recette magique pour y parvenir : une tactique offensive, plus d’audace et une exploitation maximale des erreurs de l’adversaire, notamment sur le plan défensif, ont-ils noté.

Selon eux, le sélectionneur national doit revoir ses choix techniques et tactiques et donner la priorité aux joueurs prêts physiquement et mentalement, après la prestation mi-figue mi-raisin de l’équipe nationale, vendredi dernier, à Kinshasa.

Ainsi, l’ancien international Aziz Bouderbala a considéré que les joueurs marocains doivent négocier ce match avec le réalisme requis et honorer le football marocain, notant que les attaquants Tarik Tissoudali et Ayoub El Kaabi doivent être titularisés face à la RDC.

Même son de cloche chez Youssef Chipo, qui a affirmé que les choix de Vahid Halilhodzic ont handicapé la sélection nationale, qui a dû recourir aux solutions individuelles pour éviter la défaite dans un match qui était pourtant à leur portée et face à un adversaire modeste.

« Il faut faire montre de plus d’audace au match retour à Casablanca, car l’adversaire n’a plus rien à perdre », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le cadre technique national Hassan Moumen a indiqué que ce genre de matches se gagnent et ne se jouent pas, formulant le vœu que les joueurs soient au top de leur condition physique et présents mentalement lors de ce match couperet.

« Halilhodzic doit donner l’opportunité à de nouveaux joueurs au retour, car l’équipe nationale est contrainte à faire le jeu », fait-il remarquer, appelant à faire confiance au duo offensif Tissoudali/El Kaabi, très en forme avec leurs clubs respectifs aux championnats turc et belge, avec 15 buts chacun.

Quant à l’ancien international Noureddine Amrabat, il s’est interrogé sur les choix tactiques du coach national avec des schémas qui diffèrent souvent (4-4-2 lors des éliminatoires, 4-3-3 à la CAN et 5-3-2 face à la RDC!).

Il s’est néanmoins dit optimiste quant à un sursaut d’orgueil des joueurs qui veulent atteindre le mondial.

De son côté, le technicien égyptien Tarek Mustapha, coach de l’Olympic de Safi, a dit que Halilhodzic doit opter pour l’offensive pour mettre la pression sur la RDC qui jouera le tout pour le tout.

Les Lions de l’Atlas doivent presser dès le coup d’envoi de la rencontre, car au fil des minutes, les RD Congolais vont croire en leur chance, a-t-il noté, faisant remarquer que la défense congolaise a montré des signes de faiblesse qu’il sied d’exploiter.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page