La nageuse Fu Yuanhui brise un tabou en évoquant ses menstruations à la télévision

Fu Yuanhui est une nageuse chinoise qui participe aux JO de Rio dans l’épreuve du relais 4 x 100. Connue pour ses mimiques cocasses, elle a séduit de nombreux internautes grâce à sa spontanéité, surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer un sujet tabou : les menstruations dans le sport de haut niveau.

Interviewée par la télévision chinoise, la nageuse de 20 ans qui a l’air souffrante explique qu’elle n’a pas été bonne aujourd’hui et qu’elle a l’impression d’avoir trahi ses coéquipières. Le relais Chinois termine 4ème à l’issue de cette compétition.

Elle rajoute « Mes règles ont commencé hier, et j’étais particulièrement fatiguée. Ce n’est pas une excuse, je n’ai pas assez bien nagé aujourd’hui. Une déclaration sincère que beaucoup d’internautes occidentaux et chinois ont saluée.

Les menstruations sont un sujet tabou dans le sport de haut niveau, surtout que la plupart des entraîneurs étant des hommes. Il est difficile pour les femmes d’évoquer ce sujet confie la spécialiste du sport Georgie Bruinvels à la BBC. En effet, son étude pour le Female Athlete Health Group, sur plus de 1800 femmes sportives, a démontré que les règles avaient un impact sur les résultats sportifs de la plupart des sujets.

Depuis le début des JO, Fu Yuanhui est devenue un véritable phénomène en Chine. Cette chouchou des réseaux sociaux s’est fait connaitre par ses mimiques et ses réactions exubérantes après avoir terminé 3ème en demi-finale du 100 mètres dos. Une foule de fans l’a accueillie mardi à l’aéroport de Pékin lors de son retour des JO de Rio.

 

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

On connaît les nouvelles dates des JO de Tokyo

Cette décision intervient moins d'une semaine après que les organisateurs et le Comité international olympique (CIO) ont annoncé le report historique des JO, à la suite d'inquiétudes et de pressions grandissantes de la part d'athlètes et de fédérations sportives nationales en raison de la crise sanitaire mondiale.