Mort d’Emiliano Sala: de nouveaux éléments dévoilés

Nouveaux éléments dans l’affaire d’Emiliano Sala. Selon les médias britanniques, qui ont dévoilé les premiers résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps du footballeur, ce dernier est décédé des conséquences du crash de l’avion, et non pas de noyade. La mort de Sala a été provoquée par des blessures à la tête et au torse, révèle-t-on.

Par ailleurs, le Bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) a indiqué que le rapport final sur les causes de cet accident ne sera pas publié de sitôt. Il faudrait encore attendre “six à douze mois” avant que les raisons du drame ne soient connues.

Rappelons que le joueur de 28 ans est décédé suite à un terrible accident d’avion survenu le 21 janvier dernier. L’appareil avait été localisé à 67,7 mètres de profondeur, à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île de Guernesey. Le corps de l’attaquant argentin avait été identifié, alors que celui du pilote n’a toujours pas été retrouvé.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouveaux éléments sur la mort d’Emiliano Sala

Les prélèvement sanguins effectués sur le footballeur argentin Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion en janvier dernier au-dessus de la Manche, ont révélé des niveaux élevés de monoxyde de carbone, selon un rapport publié mercredi à Londres.