Mondial 2030: le Maroc a du souci à se faire

Une autre candidature conjointe pour l’organisation de la Coupe du monde 2030 se profilerait à l’horizon. La Bulgarie, la Grèce, la Roumanie et la Serbie penseraient, en effet, à préparer un dossier commun pour accueillir le Mondial. «Cela vaut en tout cas la peine de nourrir pareil projet, d’en parler et de l’étudier », a assuré le premier ministre bulgare Boyko Borissov, à propos d’une suggestion en ce sens de son homologue grec Alexis Tsipras et du président serbe Aleksandar Vucic.

Les trois responsables ont d’ailleurs discuté du projet lors d’un sommet entre la Bulgarie, la Grèce, la Roumanie et la Serbie. « Pourquoi, dans la foulée, nos quatre pays ne déposeraient-ils pas leur candidature commune pour l’organisation de la Coupe du Monde de football de 2030 », a souligné Borissov, rappelant que la Bulgarie et l’Italie ont déjà accueilli conjointement les championnats du monde de volley en septembre.

Après le projet de candidature commune de l’Uruguay, le Paraguay et l’Argentine pour l’organisation de la Coupe du monde 2030, cette nouvelle proposition européenne risque d’enterrer les rêves du Maroc qui compte, encore une fois, présenter son dossier.

En parallèle, certains bruits courent selon lesquels l’Irlande du Nord, l’Ecosse, le Pays de Galles et l’Angleterre souhaiteraient également se porter candidats pour accueillir le Mondial. Le Maroc a bien du souci à se faire…

S.L.

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page