Mondial 2030: l’Espagne fera-t-elle faux bond au Maroc?

L’idée de candidature tripartite Maroc-Espagne-Portugal pour le Mondial 2030 est-elle menacée? Dans une interview accordée au quotidien sportif espagnol Marca, le président de la Fédération espagnole de football (RFEF), Luis Rubiales a déclaré que l’Espagne serait intéressée par l’organisation de la Coupe du monde dans l’avenir, à condition de bénéficier du soutien de l’UEFA.

“L’Espagne demandera l’organisation d’un Championnat d’Europe ou d’une Coupe du Monde, uniquement si elle a le soutien de l’UEFA et si la candidature répond aux attentes de la FIFA. Ces deux conditions sont indispensables. Nous n’irons jamais contre l’UEFA ou la FIFA”, a-t-il déclaré.

Or, cette sortie est pour le moins inattendue. En effet, le Chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, avait lui-même proposé au Maroc, en novembre dernier, une candidature commune Maroc/Espagne/Portugal pour l’organisation de la Coupe du monde 2030. Une proposition qui avait été très bien accueillie par les officiels marocains.

De plus, cette déclaration intervient quelques heures seulement après la visite du roi Felipe VI et la reine Letizia d’Espagne au Maroc. Cette visite qui a connu la signature de plusieurs accords de partenariat stratégiques, a été perçue par les observateurs comme un approfondissement inédit des relations bilatérales entre les deux pays voisins.

Toutefois, Rubiales n’a pas manqué de faire l’éloge du Royaume. “Le Maroc est un pays qui s’est beaucoup amélioré. Ils vivent le football avec une passion extraordinaire. Quand nous étions là-bas, le président de la Fédération marocaine de football nous a montré les installations, qui sont magnifiques. Peu de pays disposent des installations dont dispose le Maroc. Il y a une bonne relation entre les deux fédérations”, a-t-il affirmé.

Rappelons que le président de la FIFA Gianni Infantino s’est dit favorable à une candidature luso-hispano-marocaine, vu qu’elle pourrait aider au rapprochement des peuples et des cultures. Sauf que le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, fraîchement réélu à la tête de l’instance européenne, considère que les candidatures doivent comporter des pays du même continent.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La date du début de Ramadan 2020, selon un astronome

À deux mois de Ramadan, les spéculations vont bon train pour connaître la date exacte du début du mois sacré.