Mondial 2030: Infantino favorable à une candidature ibéro-marocaine

Entre le 15 et le 19 janvier 2019, Marrakech abritera la première session de l’année du comité exécutif de la FIFA. L’instance dirigeante du football international débattra de deux questions qui sont à l’ordre du jour: la participation de 48 pays au Mondial dès l’édition 2022 au Qatar, mais aussi de la faisabilité de la candidature ibéro-marocaine.

À Marrakech, le comité exécutif de la FIFA tiendra sa première session de l’année. L’opportunité pour les responsable de l’instance basée en Suisse pour débattre de deux questions majeures: l’expansion du nombre de pays participants au Mondial 2022 au Qatar (de 32 à 48 pays), mais également de la candidature ibéro-marocaine pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030.

Qatar 2022

Pour ce qui est du premier point, le président de la FIFA pense que le football peut aider à résoudre le problème entre le Qatar et ses voisins du golf. L’instance étudiera sérieusement la possibilité de l’organisation de quelques matchs de la Coupe du Monde 2022 en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis, et au Bahreïn en cas du passage à 48 équipes dès le prochaine édition, rapporte le quotidien espagnol spécialisé AS.

Mondial 2030

D’autre part, Gianni Infantino semble favorable à la candidature Maroc-Espagne-Portugal. En effet, même si le dossier ibéro-marocain doit surmonter les difficultés de l’organisation sur deux continents à la fois et la concurrence des candidatures « Argentine-Uruguay-Paraguay », de « Bulgarie-Serbie-Roumanie-Grèce » et celle de « Angleterre-Écosse-Pays de Galles-Irlande du Nord », ses chances restent assez bonnes.

Toujours selon AS, Infantino approuve l’idée d’un dossier africo-européen car il pense que le football peut unir des peuples de cultures et de religions différentes, mais il devra principalement faire face à l’opposition d’Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, qui avait annoncé le refus de cette proposition.

Le rêve d’Infantino serait de remporter le prix Nobel de la paix pour la FIFA, lance avec ironie le quotidien sportif… Si oui, tant mieux pour le Maroc et ses voisins du nord.

Aymane A.K.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page