Mondial 2022: quel visage pour les Lions face à la Guinée ?

Les Lions de l’Atlas, qui ont réussi leur entrée en matière en dominant, sans convaincre, le Soudan (2-0) lors de la première journée (Groupe I) des éliminatoires du Mondial-2022, évolueront lundi (17h00) face à une équipe guinéenne, dos au mur après le nul (1-1) concédé en déplacement face à la Guinée Bissau.

L’équipe du Maroc a, certes, remporté, jeudi, les trois points de la victoire lui permettant de s’emparer de la tête de sa poule, mais la prestation des coéquipiers d’Achraf Hakimi a soulevé plusieurs points d’interrogations sur l’homogénéité du groupe, l’absence de mécanismes entre les joueurs et leur capacité à faire bonne figure lors des prochains matches.

Devant le Soudan, les hommes de Vahid Halilhodzic ont ainsi livré une prestation similaire à l’image qu’ils ont affichée lors des matches amicaux, avec une ligne médiane peu entreprenante, un jeu stérile et inefficace et un manque flagrant de fond ou d’identité de jeu.

L’absence d’un meneur de jeu capable de combiner entre la ligne défensive et offensive et d’offrir des solutions à ses coéquipiers s’est répercutée sur la prestation générale du groupe, avec beaucoup de gâchis technique et des joueurs méconnaissables.

Force est de reconnaitre que l’équipe soudanaise n’a pas montré grand-chose lors de cette rencontre, mais l’équipe nationale, très poussive, a réalisé l’essentiel en signant sa première victoire, quoique sur des cadeaux de la défense soudanaise.

Mais pour se qualifier et défendre leur statut de favoris du groupe, les Lions de l’Atlas sont conscients qu’il sied de s’imposer à l’extérieur et de ramener des points des antres des adversaires.

Pour le sélectionneur national, « cette première victoire est amplement méritée », tout en reconnaissant que l’équipe « peut faire mieux ».

Selon le technicien bosniaque, l’équipe nationale « est encore en rodage », avant d’estimer que les nouveaux joueurs se sont montrés convaincants et ont démontré des qualités.

« Le Maroc sera plus fort à chaque match », a-t-il promis.

S’agissant de la prochaine rencontre contre la Guinée, qui se déroulera au stade Général Lansana Conté de Nongo, dans le cadre de la deuxième journée, il a prédit un match « plus costaud physiquement et différent ».

Le « Syli National », contraint au partage des points en déplacement en Mauritanie face à la Guinée Bissau, attend de pied ferme le onze national, dans l’objectif de se relancer dans la course à la qualification au prochain et dernier tour.

L’entraineur français de la Guinée, Didier Six, s’est dit, dans des déclarations à la presse, « déçu après ce nul », tout en reconnaissant que l’équipe bissau-guinéenne doit être prise « au sérieux ».

« Le nul est une déception parce qu’il y avait des possibilités de faire autre chose. On est à l’extérieur, on a pris un point. Possible aussi que contre cette équipe, d’autres aussi perdront des points. Cette équipe de Guinée-Bissau est à prendre au sérieux », a-t-il affirmé.

« C’est vrai qu’il y a du travail et on n’est pas satisfaits, mais on ne ressort pas avec une défaite qui aurait pu être possible », a-t-il estimé.

Même son de cloche chez Naby Keïta, capitaine de la Guinée et joueur de Liverpool, qui a affirmé que le match contre le Maroc sera « important ».

« Le Maroc n’est pas une petite équipe. Comme on joue à la maison, nous ferons tout pour gagner ce match. Nous allons nous concentrer sur cette rencontre et on verra la suite », a-t-il fait savoir.

Au terme de cette première journée, le Maroc est en tête avec trois points, devant la Guinée et la Guinée Bissau (1 pt chacun), alors que le Soudan ferme la marche de cette poule sans la moindre unité.

Mardi, le Soudan accueillera la Guinée Bissau à Khartoum.

Rachid Maboudi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page