Mondial 2022: Liverpool ne veut pas libérer ses internationaux

Le club anglais de Liverpool ne va pas laisser ses internationaux engagés avec leurs sélections jouer les prochains matches prévus en septembre prochain, en raison des restrictions sanitaires liées à la reprise de la pandémie de coronavirus, a annoncé lundi la Fédération égyptienne de football (EFA).

A cause de la covid-19, toute personne quittant le Royaume-Uni devrait observer une quarantaine d’une dizaine de jours à son retour dans certains cas, avant de vaquer normalement à ses occupations.

Compte tenu de cette restriction, Liverpool a envoyé un courrier à la Fédération égyptienne l’informant de l’impossibilité de libérer Mohamed Salah, pour le prochain stage (28 août au 5 septembre), en perspective des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Comme plusieurs sélections africaines, l’Egypte est engagée dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dont elle va jouer les deux premières journées contre l’Angola (1-er septembre) et le Gabon (5 septembre).

Selon le site officiel de la Fédération égyptienne de football, Liverpool a adressé le même courrier aux Fédérations de ses différents internationaux.

Outre Salah, trois autres internationaux africains évoluent chez les Reds, dont le Sénégalais Sadio Mané, le Guinéen Naby Keita et le Camerounais Joel Matip.

DM


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page