Mondial 2022: ce que pensent d’anciens internationaux du groupe du Maroc

La sélection marocaine de football a hérité d’un groupe F équilibré, avec comme adversaires au Mondial-2022 la Belgique, la Croatie et le Canada, estiment d’anciens joueurs internationaux.

Les Lions de l’Atlas gardent leurs pleines chances de passer la phase de groupes, même s’ils doivent affronter de gros calibres de l’Europe, notamment la Belgique, bien connue des Marocains, ont-ils affirmé à la MAP, suite au tirage au sort du Mondial qatari, tenu vendredi à Doha.

Dans ce sens, Mustapha Yaghcha, joueur international des années 1980, s’est dit satisfait de ce tirage, dans la mesure où il appréhendait un groupe avec l’Allemagne, les Pays-Bas ou l’Espagne comme adversaires, ajoutant que le groupe F est équilibré et donne de grandes possibilités de signer de bons résultats.

L’ancien sociétaire de Servette FC (Suisse) estime qu’il faut négocier avec prudence le premier match, décisif pour la qualification au second tour, soulignant que de par sa bonne réputation, ses professionnels évoluant dans de grands clubs européens et son parcours qualificatif, le Maroc est pris au sérieux par ses adversaires et pourra passer le cap du premier tour sans peine.

De son côté, Abdellatif Yakdani, ancien du Difaa El Jadida, a qualifié le groupe F de « moyen où les niveaux sont très rapprochés », ajoutant que les joueurs marocains disposent de l’ambition, du talent et de la volonté nécessaires pour aller loin dans la compétition.

Le coach national dispose du temps nécessaire pour préparer ces joutes, a-t-il souligné, ajoutant qu’il faut faire preuve de sérieux et éviter les erreurs.

Mohamed Lakhili estime, pour sa part, que le tirage au sort a été clément pour la sélection nationale, qui hérite d’équipes ordinaires et évite des gros calibres du football mondial comme l’Allemagne, le Brésil, l’Argentine et l’Espagne.

“Les trois équipes sont à la portée de la sélection nationale qui dispose de joueurs professionnels évoluant dans les championnats européens et qui connaissent bien le niveau de ces pays”, relève l’ancien capitaine du Difaa El Jadida.

De toutes les équipes de ce groupe, la Belgique est la seule à avoir déjà affronté les Lions de l’Atlas à une Coupe du Monde. C’était au Mondial de 1994 aux Etats-Unis et ce sont les Diables rouges qui s’étaient imposés (0-1).

La Croatie a été la surprise de l’édition précédente en 2018, quand elle a atteint la finale, qu’elle a perdue face à la France (2-4).

Le Canada, grand inconnu de ce groupe, s’est qualifié trente-six ans après sa seule et unique participation à un Mondial.

La sélection marocaine jouera à Qatar son sixième Mondial, après les éditions de 1970, 1986, 1994, 1998 et 2018.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page