Mobilisation sécuritaire à Casablanca: les précisions du préfet de police

Plus de 4000 éléments de sécurité seront mobilisés pour sécuriser le match décisif qui mettra aux prises, mardi soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, l’équipe nationale du Maroc à son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), pour le compte du match retour des barrages de la Coupe du Monde de football (Qatar-2022), a fait savoir le Préfet de police de Casablanca, Abdellah El Ouardi.

Abordant le dispositif de sécurité mis en place en prévision de ce match, El Ouardi a souligné, dans une déclaration à la MAP, qu’entre 4000 et 4500 agents de sécurité seront mobilisés, outre des moyens logistiques, tels des véhicules et des moyens techniques pour garantir le déroulement dans de bonnes conditions de ce rendez-vous sportif crucial.

La préfecture de police de Casablanca a également mis en place un dispositif minutieux appuyé par des forces de réserve et des renforts mis à sa disposition par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ainsi que des moyens matériels, humains et logistiques, a dit le responsable de sécurité, ajoutant que le dispositif prévu est déployé mardi à midi, et restera en place jusqu’au départ du public.

Le dispositif de sécurité concerne notamment l’accueil des supporters affluant vers le complexe Mohammed V, l’accès aux tribunes et le suivi du public au cours du match dans les tribunes pour anticiper tout incident.

À la fin du match, a ajouté El Ouardi, un dispositif de sécurité bien ficelé sera déployé pour accompagner le public jusqu’à sa dispersion.

Et d’expliquer que la DGSN a fourni à la préfecture de police de Casablanca un nombre suffisant de forces de l’ordre, notant que tous les moyens de sécurité humains et matériels au niveau de la préfecture ont été mobilisés pour assurer la réussite de cet événement.

L’équipe nationale croisera le fer avec la RDC, mardi soir à partir de 19h30 (GMT) au complexe sportif Mohammed V, pour le compte du match retour des barrages du Mondial-Qatar 2022. En match aller, les deux équipes ont fait un match nul (1-1).

Le match sera dirigé par le Burundais Pacifique Ndabihawenimana, assisté par le Camerounais Elvis Noupoue, le Burkinabé Tiama Seydou et le Mauritanien Beida Dahana.

Concernant la VAR room, celle-ci a été confiée à des arbitres polonais, en l’occurrence Kwiatkowski Tomasz et Frankowski Bartosz.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page