Metouali revient sur ses propos polémiques contre Hervé Renard (vidéo)

Le torchon brûle entre Mohcine Metouali, le joueur du Rayan, le club qatari, et le sélectionneur national, Hervé Renard. Tout a commencé lorsque l’ancien joueur du Raja de Casablanca a taclé le coach français dans une interview accordée au magazine Al Watan. 

«Un joueur ne peut pas être convoqué à la sélection nationale que si son agent est ami avec Hervé Renard ou s’il est soudoyé», a assuré Metouali, critiquant par la même occasion le fait que les joueurs du Golfe soient écartés par le sélectionneur. Il a également exprimé son étonnement que Renard n’ait pas fait appel aux services de Abderrazak Hamdallah et de Youssef Al Arabi qui évoluent dans des clubs du Golfe et qui signent actuellement sur des saisons exemplaires.

La réponse de Renard ne s’est pas fait attendre. Sur son compte Instagram, le sélectionneur n’a pas mâché ses mots, annonçant qu’il comptait poursuivre Metouali pour ses propos «outranciers et diffamatoires». «Cela fait dix ans maintenant que je suis en Afrique et aucun joueur ne peut affirmer avoir été sélectionné sans que cela ne tienne de ma seule responsabilité sportive. La corruption ne fait pas partie de mon vocabulaire ni de mes pratiques. Mon intégrité me suivra jusqu’à la fin de ma carrière quelles qu’en soient les conséquences», a-t-il martelé, ajoutant que Metouali insinue également «que tous les joueurs sélectionnés sont des corrupteurs». «L’orgueil ne peut tout excuser et mon nom ne peut être sali de la sorte sans réaction de ma part», a tranché Renard.

Face au tollé créé par ses déclarations, Mohcine Metouali a tenu à éclaircir certains points qui ont été, selon lui, «mal compris» par l’opinion publique. Joint par Radio Mars, il a confié que le journaliste qatari a légèrement déformé ses propos. «Je n’accuse pas le sélectionneur d’être un corrompu mais je maintiens le fait qu’il doit être ami avec les agents des joueurs convoqués. Je n’ai dit que la vérité», a-t-il précisé, soulignant qu’il était prêt à la bataille juridique.

Pour rappel, le coup de gueule de l’ancien joueur du Raja est dû aux choix des joueurs convoqués par Hervé Renard pour les prochains matchs amicaux contre la Serbie et l’Ouzbékistan dans le cadre des préparatifs de la Coupe du monde 2018 en Russie, en juin prochain.

Noura Mounib

https://www.youtube.com/watch?v=r6sZXqMElcE




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page