Maroc-Gambie: ce qu’a dit Hervé Renard après la défaite (VIDEO)

Le Maroc s’est incliné (0-1), ce mercredi, face à la Gambie, à l’occasion de son premier match de préparation à la CAN 2019. L’une “des pires rencontres de la sélection nationale”, selon les observateurs.

Malgré cette défaite, le sélectionneur national Hervé Renard s’est montré confiant quant à l’avenir de l’équipe nationale.

“C’est un rendement difficile. Outre le score qui n’a pas trop d’importance dans ces matchs de préparation, il y a eu une charge de travail assez importante. Je fais confiance à mon staff. Figurez-vous qu’on n’a jamais gagné de match de préparation. Quand on a moins de fraîcheur, on commet des erreurs qu’on ne fait pas d’habitude. C’est le football”, a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre.

Et d’ajouter dans sa déclaration à Arryadia: “L’équipe en face a joué avec ses armes. On s’est fait piéger. J’ai choisi la Gambie parce que je ne voulais pas jouer contre une équipe qualifiée. Mais on s’avait que ce ne serait pas facile. Il faisait chaud… même s’il faisait chaud pour les deux équipes! Il n’y a rien d’alarmant. Le plus important ce sera la CAN. Concernant la Zambie, ce sera un autre test. On va continuer la préparation. On va à Rabat pour travailler. On doit penser à la compétition, c’est ce qui est le plus important”.

À quelques jours du coup d’envoi de la CAN 2019, le Maroc sème le doute dans les esprits de ses fans en s’inclinant à Marrakech contre la Gambie en amical (1-1).

Les Lions de l’Atlas ont fait une bonne entame de match. Le premier quart d’heure a été totalement à leur avantage. Les hommes d’Hervé Renard se sont procurés plusieurs occasions, notamment Sofiane Boufal qui était très actif sur le côté gauche du secteur offensif.

Alors que tout le monde pensait que le Maroc allait prendre l’avantage, la Gambie a surpris la défense marocaine en ouvrant le score à la 27 minute de jeu. Inspiré dans les mouvements de jeu, le onze national a étouffé les Gambiens pour égaliser mais sans succès.

Au retour des vestiaires, les protégés du “sorcier blanc” ont tenté de redresser la barre avec l’entrée en jeu de plusieurs joueurs comme Achraf Hakimi, Nordin Amrabat, Youssef En-nesyri ou encore Abderazzak Hamdallah. Ce dernier était à deux doigts d’égaliser (46e), mais sa frappe a trouvé le poteau.

L’équipe nationale marocaine a continué à pousser, mais a manqué cruellement d’efficacité. Les Lions ont vu leur tentatives repoussées par le portier Gambien, notamment sur la frappe bien cadrée de Hakimi (66e). Sans oublier le penalty raté de Faycel Fajr, à quelques minutes de la fin du match.

Les Lions peuvent se tourner vers le prochain match contre la Zambie, qui aura lieu dimanche prochain à Marrakech, avant de s’envoler vers le pays des Pharaons. Il est à rappeler que la CAN démarre le 21 juin. Le Maroc évoluera dans le groupe D, aux côtés de la Nambie, de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique du Sud.

S.L. et K.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara: le polisario accumule les gifles

Le haut responsable japonais a souligné que "le Japon croit que cette question [du Sahara] doit être résolue de manière pacifique à travers le dialogue entre les parties concernées".