Maroc-Afrique du Sud: les supporters des Lionnes de l’Atlas affluent vers le stade de Rabat

Quelques heures avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine de football entre le Maroc et l’Afrique du Sud, les supporters marocains ont commencé tôt, ce samedi, à affluer vers le complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat qui abritera cette finale historique.

Le public marocain retient son souffle avant cette finale très attendue, où les Lionnes de l’Atlas seront appelées à écrire une nouvelle page dans l’histoire glorieuse du football national. Ainsi, après l’exploit des coéquipiers d’Ahmad Faras en 1976, c’est au tour de Rizlane Chebbak et consoeurs de monter sur la plus haute marche du podium de cette prestigieuse compétition féminine.

A Rabat, ville Lumière par excellence, tous les chemins mènent vers le complexe sportif Prince Moulay Abdellah, d’autant plus que les fans des Lionnes de l’Atlas, hommes et dames et toutes catégories d’âge confondues, ont porté les maillots de l’équipe nationale et réservé leur place tôt au sein du stade, qui, à coup sûr, enregistrera un nombre record de spectateurs.

Venus des différentes villes du Royaume, les supporters marocains ont commencé, dès la matinée, leur défilé dans la capitale Rabat et l’enceinte du complexe, brandissant le drapeau national et scandant des slogans à la gloire de la sélection marocaine.

Quatre heures avant le coup d’envoi de cette rencontre, le complexe sportif Prince Moulay Abdellah est rempli à environ 25 pc, d’autant plus que les supporters, qui espèrent célébrer comme il se doit la victoire finale de l’équipe nationale, continuent d’affluer sur le stade sans être découragés par la chaleur et animés par leur amour indéfectible pour les Lionnes.

Les facteurs du terrain et du public joueront, certes, en faveur des protégées de Reynald Pedros et seront une motivation de plus pour décrocher le titre continental, en particulier après avoir battu les Nigérianes en demi-finale.

A cet égard, la gardienne de but de la sélection féminine marocaine, Khadija Er-Rmichi a fait savoir, dans des déclarations à la presse, que le groupe est avide de ce titre depuis des années, relevant que l’intérêt de la Fédération royale marocaine de football et les moyens mis en place ont largement contribué au développement du football féminin au Maroc.

« La finale se gagne et ne se joue pas. L’Afrique du Sud a montré un bon niveau et le match sera disputé entre deux équipes fortes. Nous allons défendre nos chances et disputer ce match, à l’instar des autres rencontres, avec une grande concentration », a-t-elle ajouté.

De son côté, le sélectionneur national, Reynald Pedros a noté que « l’Afrique du Sud est une bonne équipe et ce match sera une bonne finale. Chaque match est difficile depuis le début de la CAN. On espère bien jouer et gagner ».

Reynald Pedros n’a pas caché sa fascination pour les supporters marocains et leur rôle dans la qualification, notant que « c’est un sentiment incomparable quand on sent tout cet enthousiasme, et les gens qui nous soutiennent. Je pense que le nombre des supporters a été environ 50 mille et en toute honnêteté, c’était génial ».

Les supporters marocains franchiront, sans doute, la barre des 50.000 pour ainsi réaliser un nouveau record dans l’histoire du football féminin en Afrique, sachant que l’entrée est gratuite pour cette finale.

Une chose est sûre, l’édition 2022 de la CAN féminine aura un nouveau vainqueur. Le Nigéria, qui a terminé à la 4è place derrière la Zambie, a remporté 11 titres continentaux sur treize. La Guinée Equatoriale en a gagné les deux autres.

La voie semble ainsi être libre pour un premier sacre marocain en CAN féminine. Allez les Lionnes !




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page