Litige Neymar/Barça: la justice espagnole a tranché

La justice espagnole a condamné, vendredi, l’attaquant brésilien Neymar, sociétaire du PSG, à verser la somme de 6,79 millions d’euros à son ancien club, FC Barcelone.

Neymar, qui réclamait au club catalan le versement de 43,6 millions d’euros de prime de prolongation non perçue après son transfert à l’équipe française, « devra rembourser au club l’excédent perçu de la prime de prolongation, pour avoir mis un terme à son contrat sans justification », souligne l’arrêt d’un tribunal de Barcelone.

Après avoir mis un terme à son contrat avant la fin de ce dernier, Neymar « n’avait pas le droit de toucher la somme » demandée, ajoute le jugement.

Neymar avait engagé en 2017 des procédures pour obtenir le versement complet par le Barça d’une prime de prolongation de 64,4 millions d’euros avant impôts, une demande qui a été rejetée par le tribunal.

Le Barça, qui avait déjà versé une partie de la prime au joueur (20,75 millions d’euros), avait lui aussi porté plainte contre Neymar pour récupérer le total de ce premier versement, et obtenir en plus 8,5 millions d’euros de dommages assortis d’intérêts.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

C1: Coman et Boateng joueront contre le Barça

Les joueurs du Bayern Kingsley Coman et Jérôme Boateng, disputeront vendredi le quart de finale de la Ligue des champions contre Barcelone, après avoir repris l'entrainement lundi, annonce le club sur son site.