Les joueurs du Wydad ont-ils violé l’état d’urgence sanitaire ?

Plusieurs informations ont circulé récemment selon lesquelles les joueurs du Wydad de Casablanca auraient repris les entraînements collectifs au complexe Mohammed Benjelloun, violant ainsi l’état d’urgence sanitaire décrété par le Maroc pour endiguer le risque de propagation du covid-19.

Contacté par Radio Mars, Mohamed Talal, le porte-parole du club casablancais, a balayé ces rumeurs d’un revers de main, assurant que toutes les composantes du WAC ont été surprises par ces fausses allégations. «Si les joueurs avaient repris les entraînements collectifs, tout le monde le saura vu qu’on est à Casablanca, pas dans un endroit isolé. Les autorités veillent au grain au respect des mesures de confinement imposées», a expliqué Talal.

Le porte-parole a également souligné que quatre joueurs du WAC se sont rendus, en effet, au complexe, mais pas pour s’entraîner . «Ils se sont déplacés pour recevoir leurs traitements et ont quitté les lieux après avoir fini», a-t-il précisé.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: plus de 440 guérisons ces dernières 24h

Le Maroc enregistre désormais 14379 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 237 décès et 10173 guérisons.