Les confessions de Salaheddine Bassir sur le Mondial 98 (VIDEO)

Salaheddine Bassir est revenu sur sa prestation pendant la Coupe du monde 2018, tenue en France, confiant avoir vécu une grosse pression.

Invité à l’émission «Bhal Ghir Lbarh» diffusée sur la chaîne Youtube de Le Site info, l’ancien international marocain a indiqué qu’il a réussi à s’en débarrasser grâce aux deux buts qu’il a inscris contre l’Ecosse.

«Je n’avais pas marqué face à la Norvège et au Brésil. J’ai stressé. Les supporters perdaient patience et commençaient à douter de mes compétences, alors que j’étais le buteur des éliminatoires. La chance m’a tourné le dos lors des deux premiers matchs du Mondial. Je savais que personne n’allait être clément. Certains disaient même que Bassir a échoué lors du grand test», se rappelle Bassir.

Et d’ajouter : «Avant le match face à l’Ecosse, j’ai promis à Said Zaddouk de marquer. J’ai essayé de me concentrer et j’ai enfin réussi à me débarrasser de la malchance. J’ai concrétisé deux occasions sur trois».

Bassir a précisé que le premier but était difficile à marquer. «C’était une réalisation qui a nécessité beaucoup de travail. La passe de Taher Lakhlej y a également contribué. Je remercie Dieu de m’avoir permis de marquer ce but que les Marocains gardent encore en mémoire, 20 après», a-t-il assuré.

H.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page