L’entraîneur de la RS Berkane après la qualification: « Le plus dur reste à faire »

La Renaissance de Berkane (RSB) a fait l’essentiel en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) aux dépens d’Al-Masry de Port Saïd, mais le plus dur reste à faire dans cette compétition, a estimé, lundi à Berkane, l’entraîneur de la RSB, Florent Ibenge.

«On a gagné, mais on sait qu’on n’est pas encore champions», a-t-il déclaré lors de la conférence de presse à l’issue du match de quart de finale retour, remporté par les Oranges par 1 but à 0 sur la pelouse du Stade municipal de Berkane, notant que son équipe vise le sacre.

«Aujourd’hui on est contents mais on a encore beaucoup de travail à faire pour le reste de la compétition», a ajouté le coach du collectif berkani, exprimant sa satisfaction pour le déroulement de ce match retour. «C’est le match où l’on s’est créé le plus d’occasions depuis le début de ce tournoi», a-t-il relevé.

Cette qualification est le fruit de la forte motivation et détermination des joueurs à surmonter leur défaite par 2 buts à 1 en match aller, a souligné M. Ibenge, ajoutant que son équipe a bien négocié la rencontre même si elle a un peu tremblé vers la fin du match, face à des Égyptiens désireux de marquer le but de l’égalisation.

«Notre gardien de but n’a pas eu de grands sauvetages à faire même quand on n’avait pas le ballon. On a su bien nous repositionner et faire en sorte que l’adversaire ne nous mette pas en danger», a-t-il expliqué.

De son côté, l’entraîneur d’Al-Masry de Port Saïd, Mouaine Chaabani, s’est dit fier de la performance de ses joueurs malgré l’élimination, estimant que son équipe méritait mieux.

«Le vrai visage de mon équipe est apparu dans le match aller, lorsqu’on a gagné à 9 contre 11. Aujourd’hui nous avons souffert de beaucoup de facteurs négatifs», a-t-il dit, remerciant ses joueurs pour leurs efforts qui ont permis à Al-Masry de faire une bonne saison.

La RSB affrontera en demi-finale les Congolais du TP Mazembe.

Sacré champion en 2020, le club orange est en quête d’un deuxième trophée au niveau continental.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page