Le Raja menace de se retirer de la Coupe de la CAF (PHOTOS)

Le Raja Casablanca a affronté dimanche 3 mars la Renaissance sportive de Berkane pour le compte de la phase de poules de la CAF. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette rencontre restera dans les annales du football africain.

Les Verts ont, en effet, été victimes d’un véritable massacre arbitral qui les a empêchés de glaner les points de la victoire. Antoine Max, l’arbitre qui a dirigé ce match, a provoqué l’ire des supporters, des commentateurs et des observateurs sportifs après ses erreurs pour le moins flagrantes.

A l’issue de la rencontre, le comité directeur du Raja a ainsi tenu une réunion d’urgence pour revenir sur cette mascarade et ont envoyé une correspondance au président de la CAF Ahmad Ahmad afin de dénoncer cette injustice.

«Le match de la CAF ayant opposé la Renaissance sportive de Berkane au Raja Club Athletic a été marqué par un véritable massacre arbitral. Les erreurs répétitives et graves dont il s’agit sont : le but refusé à la 92ème minute du match, penalties refusés à répétition, avertissements non distribués. Des millions de téléspectateurs ont assisté à 90 minutes, non pas de jeu sportif basé sur l’esprit de compétition et du fair play, mais à une véritable mascarade arbitrale dont le héros n’était autre que l’arbitre désigné pour arbitrer ce match, à savoir Antoine Max Depadoux Effa Essouma II», peut-on lire dans cette lettre.

Et d’ajouter : «Cette mascarade est une honte pour le football africain. Comment est-ce possible en 2019 d’assister à un tel spectacle contraire à toute éthique sportive».

Le Raja Casablanca a, par ailleurs, demandé à la CAF de mener une enquête «indépendante et approfondie» sur le scandale arbitral qui a caractérisé le match afin de rendre justice au club. «Icône du football continental et champion en titre de cette compétition, le Raja Club Athletic ne peut rester indifférent à cette injustice», a souligné le club qui a menacé de se retirer de toutes les compétitions africaines, y compris la prochaine Super Coupe d’Afrique prévue à Doha le 29 mars.

«Le Raja Club Athletic se réserve le droit de prendre toutes les mesures nécessaires visant à défendre les intérêts du club pouvant aller, le cas échéant, à l’examen d’un éventuel retrait de toutes les compétitions africaines», a précisé le club.

N.M.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.